Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

EUROPE

Mort de l'auteur des coups de feu au ministère de la Défense, à Tallinn

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2011

En Estonie, à Tallinn, des tirs d'arme à feu et une explosion ont retenti dans le bâtiment qui abrite le ministère de la Défense. L'auteur des faits est mort pendant l'intervention de la police, affirme l'agence Delfi.

AFP -  Un homme armé d'un pistolet a tiré des coups de feu et pris en otage deux personnes jeudi après-midi au ministère estonien de la Défense avant d'être tué au cours de l'intervention d'une unité spéciale des forces de l'ordre, a annoncé la police.

Les deux otages sont sains et saufs, a précisé un porte-parole de la police de Tallinn, Mihkel Loide.

"Des spécialistes vont inspecter l'immeuble pour s'assurer qu'il n'y a plus aucun danger et après seulement, les gens pourront être autorisés à pénétrer de nouveau dans le ministère", a-t-il expliqué, sans pouvoir dire quels étaient les dommages causés par cette agression.

En milieu d'après-midi, des coups de feu et une explosion dans le bâtiment du ministère avaient été entendus.

Le ministre de la Défense Mart Laar ne se trouvait pas dans son bureau à ce moment-là, selon le porte-parole du ministère, Peeter Kuimet.

La police a alors procédé à l'évacuation de l'immeuble et un périmètre de sécurité a été établi, selon une porte-parole de la police de Tallinn, Aleksandra Solntseva.

Une unité de dix hommes des forces spéciales est ensuite entrée dans l'immeuble avec un robot démineur, et de nouveaux coups de feu ont été entendus.

Selon un responsable du ministère cité par l'agence Delfi, le preneur d'otages serait un ancien membre de l'armée estonienne. Il parlait russe, ont rapporté les télévisions estoniennes.

L'Estonie, petit Etat balte de 1,3 million d'habitants, ex-République soviétique soumise au Kremlin pendant 50 ans après la Deuxième Guerre mondiale, est membre de l'Union européenne et de l'Otan depuis 2004.

Première publication : 11/08/2011

  • ESTONIE

    Les sept Estoniens enlevés au Liban sont libres

    En savoir plus

  • CHANGES

    L'Estonie fait son entrée dans la zone euro

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Israël, l'Estonie et la Slovénie admis à l'OCDE

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)