Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

EUROPE

Mort de l'auteur des coups de feu au ministère de la Défense, à Tallinn

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2011

En Estonie, à Tallinn, des tirs d'arme à feu et une explosion ont retenti dans le bâtiment qui abrite le ministère de la Défense. L'auteur des faits est mort pendant l'intervention de la police, affirme l'agence Delfi.

AFP -  Un homme armé d'un pistolet a tiré des coups de feu et pris en otage deux personnes jeudi après-midi au ministère estonien de la Défense avant d'être tué au cours de l'intervention d'une unité spéciale des forces de l'ordre, a annoncé la police.

Les deux otages sont sains et saufs, a précisé un porte-parole de la police de Tallinn, Mihkel Loide.

"Des spécialistes vont inspecter l'immeuble pour s'assurer qu'il n'y a plus aucun danger et après seulement, les gens pourront être autorisés à pénétrer de nouveau dans le ministère", a-t-il expliqué, sans pouvoir dire quels étaient les dommages causés par cette agression.

En milieu d'après-midi, des coups de feu et une explosion dans le bâtiment du ministère avaient été entendus.

Le ministre de la Défense Mart Laar ne se trouvait pas dans son bureau à ce moment-là, selon le porte-parole du ministère, Peeter Kuimet.

La police a alors procédé à l'évacuation de l'immeuble et un périmètre de sécurité a été établi, selon une porte-parole de la police de Tallinn, Aleksandra Solntseva.

Une unité de dix hommes des forces spéciales est ensuite entrée dans l'immeuble avec un robot démineur, et de nouveaux coups de feu ont été entendus.

Selon un responsable du ministère cité par l'agence Delfi, le preneur d'otages serait un ancien membre de l'armée estonienne. Il parlait russe, ont rapporté les télévisions estoniennes.

L'Estonie, petit Etat balte de 1,3 million d'habitants, ex-République soviétique soumise au Kremlin pendant 50 ans après la Deuxième Guerre mondiale, est membre de l'Union européenne et de l'Otan depuis 2004.

Première publication : 11/08/2011

  • ESTONIE

    Les sept Estoniens enlevés au Liban sont libres

    En savoir plus

  • CHANGES

    L'Estonie fait son entrée dans la zone euro

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Israël, l'Estonie et la Slovénie admis à l'OCDE

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)