Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

  • Justice : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison

    En savoir plus

  • Confusion autour de la tenue du procès de Simone Gbagbo mercredi

    En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Kobané résiste à l'EI, le Premier ministre irakien se rend à Téhéran

    En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Ligue des Champions : à Nicosie, le PSG veut consolider sa première place

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

SPORT

Colère des Algériens après l’"exode" de leurs stars vers les pays du Golfe

Texte par Allaoua MEZIANI

Dernière modification : 11/08/2011

Les fans de l’équipe de football d’Algérie ne comprennent pas l'exil de leurs vedettes vers les riches championnats du Golfe de faibles niveaux. Une stratégie qui pourrait avoir des conséquences sur le long terme.

Depuis le début du "mercato", les Algériens n’en finissent pas de commenter le départ massif des vedettes de leur équipe nationale vers les championnats du Golfe. Sur les forums ou dans la rue, ils ne cachent pas leur colère de voir les jeunes cadres des Fennecs quitter l’Europe pour un club du Golfe, privilégiant l'aspect financier au défi sportif. "Pour moi, ils y vont pour l’argent", tranche Djamel Menad, buteur attitré de l’équipe algérienne dans les années 1980-1990. Et la liste est longue.

Même Yahia, le héros d’Oum Dourman, a cédé au chant des sirènes

Karim Ziani, ancien Marseillais et meneur de jeu des Fennecs, a signé un contrat de trois ans avec Al-Djeich, nouveau club du championnat du Qatar, contre un salaire mensuel estimé à 250 000 euros. Madjid Bougherra, qui forme la charnière centrale avec Antar Yahia, a quitté l'Écosse et les Glasgow Rangers pour s’engager trois ans avec Lakhouia, contre un salaire annuel estimé à 1,2 millions d'euros. Quant à Yahia, le héros d’Oum Dourman qui, en marquant le but victorieux contre l’Égypte en novembre 2009,  a ouvert les portes du Mondial sud-africain, il a rejoint le club saoudien d’An Nasr contre 90 000 euros mensuel. Enfin, après deux saisons marquées par les blessures à la Lazio de Rome, Mourad Megheni a signé en faveur des Qataris d’Oum Sallal.

Ces quatre garçons ont été précédés d'un certain Nadir Belhadj. L'ancien Lyonnais avait un temps suscité l’intérêt du grand Barça. Mais, à la surprise générale, il avait décidé de quitter Portsmouth et la Premier League anglaise pour As-Sad au Qatar. "Les Algériens sont autant choqués qu’indignés, commente Hammouche Benslimane, rédacteur en chef au quotidien sportif algérien "Compétition". Ils préféreraient un club du Golfe qu'une équipe de deuxième division en Europe." Selon lui, les Algériens sont divisés : une partie pense que leur choix est motivé par l’argent, l'autre qu'il s'agit d'une question purement sportive.

"Ils peinent à s’imposer dans les clubs européens"

Pour Djamel Menad, deux raisons expliquent cet exil massif des joueurs algériens dans les pays du Golfe. "D’un côté, ils privilégient l’aspect financier alors qu’ils ont juste 28 ou 29 ans, de l'autre ils peinent à s’imposer dans les clubs européens." Menad, champion d’Afrique en 1990 avec l’Algérie de Rabah Madjer, réfute l’argument avancé par certains "exilés" selon lequel ils optent pour le Golfe pour "rehausser leur niveau". D'après Hammouche Benslimane, le choix de Ziani, Bougherra et Yahia est perçu en Algérie comme une insulte, "une insulte au rang de Mondialiste" auquel l'équipe nationale s'est hissée ces dernières années.

Il y a tout de même quelque chose de positif dans toute cette histoire. Pour Menad, il faudra en tirer une leçon. "Ce sera pour nous une occasion d’accorder davantage d’attention aux joueurs du cru, et ne pas bâtir toute l’équipe autour des joueurs évoluant à l’étranger." Benslimane, de son côté, estime que les Algériens "réalisent enfin qu’ils ont une équipe moyenne, avec des joueurs modestes."

La tâche du nouvel entraîneur, le Bosnien Vahid Halilodzic, ancien coach du Paris Saint-Germain, sera donc de remettre cette équipe sur les rails.

Première publication : 11/08/2011

  • FOOTBALL

    Une bagarre générale éclate entre footballeurs militaires algériens et égyptiens

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Vahid Halilhodzic nommé à la tête de la sélection algérienne

    En savoir plus

  • FOOTBALL - ALGÉRIE

    Rabah Madjer : "Les entraîneurs étrangers ont tous essuyé des échecs"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)