Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

SPORT

Colère des Algériens après l’"exode" de leurs stars vers les pays du Golfe

Texte par Allaoua MEZIANI

Dernière modification : 11/08/2011

Les fans de l’équipe de football d’Algérie ne comprennent pas l'exil de leurs vedettes vers les riches championnats du Golfe de faibles niveaux. Une stratégie qui pourrait avoir des conséquences sur le long terme.

Depuis le début du "mercato", les Algériens n’en finissent pas de commenter le départ massif des vedettes de leur équipe nationale vers les championnats du Golfe. Sur les forums ou dans la rue, ils ne cachent pas leur colère de voir les jeunes cadres des Fennecs quitter l’Europe pour un club du Golfe, privilégiant l'aspect financier au défi sportif. "Pour moi, ils y vont pour l’argent", tranche Djamel Menad, buteur attitré de l’équipe algérienne dans les années 1980-1990. Et la liste est longue.

Même Yahia, le héros d’Oum Dourman, a cédé au chant des sirènes

Karim Ziani, ancien Marseillais et meneur de jeu des Fennecs, a signé un contrat de trois ans avec Al-Djeich, nouveau club du championnat du Qatar, contre un salaire mensuel estimé à 250 000 euros. Madjid Bougherra, qui forme la charnière centrale avec Antar Yahia, a quitté l'Écosse et les Glasgow Rangers pour s’engager trois ans avec Lakhouia, contre un salaire annuel estimé à 1,2 millions d'euros. Quant à Yahia, le héros d’Oum Dourman qui, en marquant le but victorieux contre l’Égypte en novembre 2009,  a ouvert les portes du Mondial sud-africain, il a rejoint le club saoudien d’An Nasr contre 90 000 euros mensuel. Enfin, après deux saisons marquées par les blessures à la Lazio de Rome, Mourad Megheni a signé en faveur des Qataris d’Oum Sallal.

Ces quatre garçons ont été précédés d'un certain Nadir Belhadj. L'ancien Lyonnais avait un temps suscité l’intérêt du grand Barça. Mais, à la surprise générale, il avait décidé de quitter Portsmouth et la Premier League anglaise pour As-Sad au Qatar. "Les Algériens sont autant choqués qu’indignés, commente Hammouche Benslimane, rédacteur en chef au quotidien sportif algérien "Compétition". Ils préféreraient un club du Golfe qu'une équipe de deuxième division en Europe." Selon lui, les Algériens sont divisés : une partie pense que leur choix est motivé par l’argent, l'autre qu'il s'agit d'une question purement sportive.

"Ils peinent à s’imposer dans les clubs européens"

Pour Djamel Menad, deux raisons expliquent cet exil massif des joueurs algériens dans les pays du Golfe. "D’un côté, ils privilégient l’aspect financier alors qu’ils ont juste 28 ou 29 ans, de l'autre ils peinent à s’imposer dans les clubs européens." Menad, champion d’Afrique en 1990 avec l’Algérie de Rabah Madjer, réfute l’argument avancé par certains "exilés" selon lequel ils optent pour le Golfe pour "rehausser leur niveau". D'après Hammouche Benslimane, le choix de Ziani, Bougherra et Yahia est perçu en Algérie comme une insulte, "une insulte au rang de Mondialiste" auquel l'équipe nationale s'est hissée ces dernières années.

Il y a tout de même quelque chose de positif dans toute cette histoire. Pour Menad, il faudra en tirer une leçon. "Ce sera pour nous une occasion d’accorder davantage d’attention aux joueurs du cru, et ne pas bâtir toute l’équipe autour des joueurs évoluant à l’étranger." Benslimane, de son côté, estime que les Algériens "réalisent enfin qu’ils ont une équipe moyenne, avec des joueurs modestes."

La tâche du nouvel entraîneur, le Bosnien Vahid Halilodzic, ancien coach du Paris Saint-Germain, sera donc de remettre cette équipe sur les rails.

Première publication : 11/08/2011

  • FOOTBALL

    Une bagarre générale éclate entre footballeurs militaires algériens et égyptiens

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Vahid Halilhodzic nommé à la tête de la sélection algérienne

    En savoir plus

  • FOOTBALL - ALGÉRIE

    Rabah Madjer : "Les entraîneurs étrangers ont tous essuyé des échecs"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)