Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Moyen-orient

Deux personnes tuées dans une explosion près de Beyrouth

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2011

Une déflagration a retenti à Antelias, dans la banlieue de la capitale libanaise, provoquant la mort de deux personnes. La police, qui tente d'en déterminer l'origine, affirme que les victimes manipulaient des explosifs à l'intérieur d'une voiture.

AFP - Deux personnes ont été tuées jeudi en maniant des explosifs sur un parking d'une banlieue chrétienne de Beyrouth, a indiqué à l'AFP un responsable de la police.

La forte explosion qui a secoué la localité d'Antelias (est) a aussi fait un blessé, un passant, a-t-il précisé sous couvert d'anonymat.

"Deux personnes ont été tuées dans l'explosion qui a eu lieu sur un parking, près d'un centre commercial", a indiqué ce responsable. Les deux victimes, identifiées comme Ihsan Dia et Hassan Nassar, manipulaient des explosifs.

"Soit ils portaient la bombe soit ils avaient des explosifs attachés sur eux au moment de l'explosion, leurs corps étant déchiquetés. Ils se trouvaient à l'intérieur d'une voiture ou se tenaient debout juste à côté", a-t-il poursuivi.

Plusieurs voitures dans le parking ont été endommagées par l'explosion.

Un porte-parole de la police a indiqué qu'une voiture appartenant au fils du juge libanais Albert Serhan était dans le parking au moment de l'explosion mais il n'était pas clair si elle était visée.

"Mon fils est un ingénieur et il gare sa voiture dans ce parking situé près de son bureau, comme ses collègues", a déclaré à l'AFP le juge Albert Serhan, joint au téléphone. "Je n'ai jamais été menacé et personne dans ma famille n'est lié à la politique", a-t-il ajouté.

L'armée et les forces de police sont immédiatement arrivées sur place ainsi que la Croix rouge. Un périmètre de sécurité a été mis en place.

L'explosion a provoqué la panique et des craintes d'une répétition des attentats à la voiture piégée qui ont visé entre 2004 et 2008 des journalistes et des hommes politiques opposés à la Syrie, ancienne puissance de tutelle au Liban.

L'ex-Premier ministre Rafic Hariri avait été assassiné le 14 février 2005 dans un attentat à l'explosif qui avait coûté la vie à 22 autres personnes.

Cet assassinat avait provoqué des protestations massives dans le pays qui, doublées de pressions internationales, avaient contraint la Syrie à retirer ses troupes du Liban en avril 2005, mettant fin à 29 ans de présence militaire sur le territoire de son petit voisin.
 

Première publication : 11/08/2011

  • LIBAN

    Le Premier ministre Mikati affirme que son gouvernement va coopérer avec le TSL

    En savoir plus

  • LIBAN

    Le Hezbollah exclut l'arrestation de quatre suspects dans l'assassinat de Rafic Hariri

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)