Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 1 an à la Maison Blanche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Liberia : le président élu, George Weah prêt à relever les défis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Aide aux migrants : que dit la loi ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Sanseverino

En savoir plus

TECH 24

Reporty, l'application anti-délits ou pro-délation ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Gambie à l'heure d'une nouvelle ère post-Jammeh

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Avec les réformes de Macron, la France sur le retour ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Trump, un an après : derrière l'euphorie, une économie fragile ?

En savoir plus

#ActuElles

#MeToo : la France entre exception culturelle et changement de génération

En savoir plus

Asie - pacifique

La région de Fukushima frappée par un séisme de magnitude 6

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2011

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un nouveau séisme de magnitude 6 a frappé la région de Fukushima (nord-est du Japon). Aucune alerte au tsunami n'a été émise et la centrale de Fukushima ne semble pas avoir été affectée.

AFP - Un séisme de magnitude 6,0 s'est produit dans la nuit de jeudi à vendredi dans le nord-est du Japon, dans la préfecture de Fukushima, mais aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée et aucune anomalie détectée dans les minutes suivantes à la centrale accidentée de Fukushima.

Les secousses ont nettement été ressenties dans la capitale Tokyo où les immeubles ont tangué.

Selon l'agence de météorologie nippone, le tremblement de terre s'est produit vendredi à 03H22 heure locale. Son épicentre était situé sur la côte de Fukushima et son hypocentre à 50 km de profondeur.

Les autorités n'ont pas signalé de victime ou dégât immédiatement après le séisme mais ont mis en garde la population contre des risques de répliques.

La compagnie d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco), exploitante de la centrale Fukushima, a indiqué ne pas avoir observé de problèmes particuliers découlant de ce nouveau séisme dans ses installations.

Le Japon, situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, subit chaque année plus de 20% des tremblements de terre les plus violents recensés sur la planète.

Ces derniers mois, l'activité sismique y est particulièrement forte.

Le Japon a été meurtri le 11 mars par le plus violent séisme enregistré sur son territoire, une secousse tellurique de magnitude 9 au large des côtes nord-est. Suivie d'un tsunami géant, cette catastrophe a fait plus de 20.000 morts et disparus, selon le plus récent bilan.

Ce séisme sans précédent a en outre entraîné un grave accident à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi et conduit à l'arrêt de plusieurs autres réacteurs nucléaires dans la région nord-est du pays.



 

Première publication : 11/08/2011

  • JAPON

    Le gouvernement nippon limoge trois hauts responsables du nucléaire

    En savoir plus

  • JAPON

    Le gouvernement bloque la vente de viande de bœuf en provenance de Fukushima

    En savoir plus

  • JAPON

    Tokyo, ville candidate aux Jeux Olympiques d'été de 2020

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)