Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Sports

Seize membres de la Fifa visés par une enquête pour corruption

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2011

La Fédération internationale de football (Fifa ) a annoncé l'ouverture d'une enquête pour corruption à l'encontre de seize membres de la Confédération d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf).

REUTERS - La Fifa a décidé d'ouvrir une enquête pour corruption contre 16 membres de la Concacaf, instance dirigeante de la zone regroupant les pays d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes.

L'organisation mondiale du football entend se pencher sur les agissements d'un responsable de la fédération qatarie, Mohammed bin Hamman, soupçonné d'avoir offert des pots-de-vin des membres de la Concacaf lors d'une réunion à Port of Spain, capitale de Trinité-et-Tobago, les 10 et 11 juin.

Bin Hamman a été exclu à vie par la Fifa mais il continue de clamer son innocence, tout comme Jack Warner, président de la fédération continentale, qui a démissionné avant la conclusion de l'enquête.

L'un des 16 suspects, originaire de la République du Guyana, a été suspendu de ses fonctions et interdit de participer à toute activité relative au football, indique la Fifa.

L'organisation internationale précise que l'enquête porte sur "d'apparentes infractions au code d'éthique" et n'exclut d'entamer des procédures supplémentaires si apparaissent de nouveaux éléments.

"Il est important de se souvenir que l'enquête est toujours en cours et il est possible de que nouvelles procédures soient ouvertes dans l'avenir", affirme un communiqué.

Plusieurs officiels originaires des Caraïbes auraient reçu des enveloppes contenant 40.000 dollars en liquide.

Ces accusations ont été rendues publiques peu de temps après la réélection de Sepp Blatter le 1er juin à la tête de la Fifa, scrutin dans lequel Bin Hamman était en lice contre le candidat sortant.

Bin Hamman s'était retiré de la course à la présidence peu de temps avant le vote.

Première publication : 11/08/2011

  • FOOTBALL

    Six arbitres de la Fifa suspendus à vie

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Sepp Blatter réélu sans surprise à la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Who's Who de la crise de la Fifa

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)