Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un soldat condamné à mort pour l'exécution sommaire d'un civil désarmé

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2011

Une condamnation à mort, et six peines de prison à vie. C'est le jugement prononcé contre les soldats responsables de l'exécution sommaire, en juin dernier, d'un jeune civil à Karachi. Une vidéo du drame avait suscité l'indignation.

AFP - La justice pakistanaise a condamné à mort vendredi un soldat coupable d'avoir exécuté sommairement un civil désarmé en juin dernier en plein coeur de Karachi, mégalopole du sud déchirée par les violences, un drame filmé dont la vidéo avait soulevé l'indignation.

Le tribunal a également condamné cinq autres soldats et un civil à la prison à perpétuité pour le meurtre de Sarfaraz Shah, 22 ans, abattu le 8 juin par balles en public après avoir été accusé de vol.

L'exécution sommaire avait été filmée en gros plan par un cameraman d'une chaîne de télévision qui ne semble pas avoir gêné les meurtriers. Les images, très claires, qui circulent depuis sur YouTube, sont sans équivoque, filmées par un caméraman d'une chaîne locale de télévision, Awaz TV.

La scène, qualifiée d'"équivalent d'une exécution extra-judiciaire" par la Cour suprême, la plus haute juridiction du pays, avait choqué les Pakistanais jusqu'au sein de l'Assemblée nationale, des députés n'hésitant pas à qualifier jeudi les militaires en cause de "terroristes en uniforme".

En juin, le juge Iftikhar Mohammad Chaudhry, président de la Cour suprême, s'était saisi de cette affaire et avait sommé le gouvernement de s'expliquer.

Le meurtre a eu lieu à Karachi, la gigantesque capitale économique du Pakistan, théâtre chaque jour de dizaines de meurtres liés à la criminalité omniprésente et à des rivalités politiques et ethniques très sanglantes, et où l'armée et la police ont déployé cette année des renforts massifs.
 

Première publication : 12/08/2011

COMMENTAIRE(S)