Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • Finale de la Coupe du Roi : FC Barcelone-Real Madrid en direct

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : près de 280 disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un soldat condamné à mort pour l'exécution sommaire d'un civil désarmé

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2011

Une condamnation à mort, et six peines de prison à vie. C'est le jugement prononcé contre les soldats responsables de l'exécution sommaire, en juin dernier, d'un jeune civil à Karachi. Une vidéo du drame avait suscité l'indignation.

AFP - La justice pakistanaise a condamné à mort vendredi un soldat coupable d'avoir exécuté sommairement un civil désarmé en juin dernier en plein coeur de Karachi, mégalopole du sud déchirée par les violences, un drame filmé dont la vidéo avait soulevé l'indignation.

Le tribunal a également condamné cinq autres soldats et un civil à la prison à perpétuité pour le meurtre de Sarfaraz Shah, 22 ans, abattu le 8 juin par balles en public après avoir été accusé de vol.

L'exécution sommaire avait été filmée en gros plan par un cameraman d'une chaîne de télévision qui ne semble pas avoir gêné les meurtriers. Les images, très claires, qui circulent depuis sur YouTube, sont sans équivoque, filmées par un caméraman d'une chaîne locale de télévision, Awaz TV.

La scène, qualifiée d'"équivalent d'une exécution extra-judiciaire" par la Cour suprême, la plus haute juridiction du pays, avait choqué les Pakistanais jusqu'au sein de l'Assemblée nationale, des députés n'hésitant pas à qualifier jeudi les militaires en cause de "terroristes en uniforme".

En juin, le juge Iftikhar Mohammad Chaudhry, président de la Cour suprême, s'était saisi de cette affaire et avait sommé le gouvernement de s'expliquer.

Le meurtre a eu lieu à Karachi, la gigantesque capitale économique du Pakistan, théâtre chaque jour de dizaines de meurtres liés à la criminalité omniprésente et à des rivalités politiques et ethniques très sanglantes, et où l'armée et la police ont déployé cette année des renforts massifs.
 

Première publication : 12/08/2011

Comments

COMMENTAIRE(S)