Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un soldat condamné à mort pour l'exécution sommaire d'un civil désarmé

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2011

Une condamnation à mort, et six peines de prison à vie. C'est le jugement prononcé contre les soldats responsables de l'exécution sommaire, en juin dernier, d'un jeune civil à Karachi. Une vidéo du drame avait suscité l'indignation.

AFP - La justice pakistanaise a condamné à mort vendredi un soldat coupable d'avoir exécuté sommairement un civil désarmé en juin dernier en plein coeur de Karachi, mégalopole du sud déchirée par les violences, un drame filmé dont la vidéo avait soulevé l'indignation.

Le tribunal a également condamné cinq autres soldats et un civil à la prison à perpétuité pour le meurtre de Sarfaraz Shah, 22 ans, abattu le 8 juin par balles en public après avoir été accusé de vol.

L'exécution sommaire avait été filmée en gros plan par un cameraman d'une chaîne de télévision qui ne semble pas avoir gêné les meurtriers. Les images, très claires, qui circulent depuis sur YouTube, sont sans équivoque, filmées par un caméraman d'une chaîne locale de télévision, Awaz TV.

La scène, qualifiée d'"équivalent d'une exécution extra-judiciaire" par la Cour suprême, la plus haute juridiction du pays, avait choqué les Pakistanais jusqu'au sein de l'Assemblée nationale, des députés n'hésitant pas à qualifier jeudi les militaires en cause de "terroristes en uniforme".

En juin, le juge Iftikhar Mohammad Chaudhry, président de la Cour suprême, s'était saisi de cette affaire et avait sommé le gouvernement de s'expliquer.

Le meurtre a eu lieu à Karachi, la gigantesque capitale économique du Pakistan, théâtre chaque jour de dizaines de meurtres liés à la criminalité omniprésente et à des rivalités politiques et ethniques très sanglantes, et où l'armée et la police ont déployé cette année des renforts massifs.
 

Première publication : 12/08/2011

COMMENTAIRE(S)