Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Economie

Wall Street conclut une rude semaine en timide hausse

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2011

Après une semaine marquée par de fortes fluctuations, Wall Street a conclu la semaine sur une légère hausse. Le Dow Jones (+1,13 %) et le Nasdaq (0,62 %) clôturent dans le vert, sans pour autant s'aligner sur le fort rebond des places européennes.

AFP - La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, prolongeant son fort rebond de la veille grâce à la bonne tenue de la consommation aux Etats-Unis: le Dow Jones a gagné 1,13% et le Nasdaq 0,61%.

Selon les chiffres définitifs, le Dow Jones Industrial Average est monté de 125,71 points à 11.269,02 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 15,30 points à 2.507,98 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a progressé de 0,53% (6,17 points) à 1.178,81 points.

L'indice des 30 valeurs vedettes de Wall Street, qui avait bondi de 3,95% jeudi, a poursuivi sur sa lancée vendredi.

"C'est un peu un miracle", a soupiré Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

"Pour moi, cela montre que le marché essaye de mettre de côté les questions de dette publique en Europe et de se concentrer sur l'économie. Bien sûr, la volatilité est toujours là et nous ne sommes pas tirés d'affaire, mais il semble de plus en plus que nous ayons touché le fond", a-t-il ajouté.

La tendance positive a été impulsée par l'annonce d'une hausse de 0,5% des ventes de détail en juillet aux Etats-Unis. Même si cette amélioration était anticipée, elle a réconforté des investisseurs traumatisés par une semaine en montagnes russes: le Dow Jones avait terminé jeudi sur un mouvement de plus de 400 points pour la quatrième séance consécutive, du jamais vu.

En revanche, l'indice mesurant la confiance des ménages américains a chuté en août au plus bas depuis 1980, annonce qui a brièvement fait ralentir la progression des indices boursiers.

Autre source de soutien, les marchés européens ont fini vendredi sur de fortes hausses après l'annonce de restrictions sur les ventes à découvert --qui permettent de spéculer à la baisse-- en France, Italie, Espagne et Belgique.

Malgré son rebond jeudi et vendredi, le Dow Jones finit en baisse de 1,53% sur la semaine, après un plongeon de 5,75% la semaine précédente.

Le marché obligataire est reparti en forte hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a chuté à 2,237% contre 2,336% jeudi soir, et celui du bon à 30 ans à 3,703% contre 3,787% la veille.


 

Première publication : 12/08/2011

  • CRISE FINANCIÈRE

    L'indice CAC 40 confirme sa hausse, tranquillisé par les mesures anti-spéculation

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Berlin invite les Européens à interdire les ventes à découvert

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    La France peut-elle perdre à son tour sa note AAA ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)