Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

EUROPE

Le ministre de l'Économie relance son appel en faveur des eurobonds

Vidéo par Claire BONNICHON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2011

Au lendemain de l'adoption d'un plan d'austérité, le ministre italien de l'Économie, Giulio Tremonti, a réitéré son appel à la mise en place des eurobonds, estimant que leur entrée en service aurait pu éviter la crise de la dette.

AFP - Les eurobonds auraient permis d'éviter d'arriver à la crise de la dette, a estimé samedi lors d'une conférence de presse à Rome le ministre italien de l'Economie Giulio Tremonti, qui a jugé "fondamentale une plus grande consolidation des finances publiques en Europe.

"S'il y avait eu les eurobonds, nous ne serions pas arrivés à (la crise d') aujourd'hui", a affirmé le ministre, qui a détaillé le nouveau plan de rigueur draconien de 45,5 milliards d'euros sur deux ans adopté vendredi par Rome dans l'espoir de mettre un terme aux attaques spéculatives contre l'Italie, rattrapée par la crise de la dette dans la zone euro.

"La solution principale aurait été les eurobonds, je suis convaincu (de la justesse) du modèle proposé par le Premier ministre luxembourgeois (Jean-Claude Juncker) et par moi-même au niveau international", a-t-il affirmé.

"Nous sommes en attente de développements. Sinon les difficultés continueront", a-t-il averti.

La crise a "accéléré de façon dramatique ces derniers jours. Etait-ce prévisible? Cela pourra faire l'objet de réflexions. Mais la crise ne concerne pas seulement notre pays, mais une part énorme du PIB de l'Europe", a-t-il ajouté.

Les nouvelles mesures, qui s'ajoutent à une cure d'austérité de 48 milliards d'euros sur trois ans adoptée à la mi-juillet par le Parlement, permettront de récupérer "20 milliards en 2012 et 25,5 milliards en 2013", a déclaré vendredi Silvio Berlusconi.

Le décret-loi, qui sera publié dimanche au journal officiel, doit être ratifié dans 60 jours par le Parlement.

Le plan répond aux demandes des partenaires européens et de la Banque centrale européenne, qui a conditionné le soutien à Rome par le biais de rachat d'obligations d'Etat à l'adoption de nouvelles mesures de rigueur. La BCE a énuméré ses conditions dans une lettre "secrète".

 

Première publication : 13/08/2011

COMMENTAIRE(S)