Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama envoyent 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

EUROPE

David Cameron fait appel à l'ex-chef de la police de New York

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2011

L'ancien chef de la police de Boston, de New York et de Los Angeles, Bill Bratton, a été recruté comme consultant par le Premier ministre britannique David Cameron pour apporter son expérience "en matière de traitement des gangs".

AFP - Le Premier ministre britannique David Cameron a demandé à l'ancien chef de la police new-yorkaise Bill Bratton son aide en tant que consultant pour tenter de mettre fin aux émeutes qui secouent plusieurs villes d'Angleterre, a annoncé vendredi soir Downing Street.

Les émeutes au Royaume-Uni
Les villes britanniques secouées par des émeutes depuis le 6 août 2011. (Crédit : France 24).

"Le Premier ministre a parlé avec Bill Bratton aujourd'hui pour le remercier d'avoir accepté de se rendre à une série de réunions en Grande-Bretagne cet automne afin d'y faire part de son expérience en matière de traitement des gangs quand il était chef de la police de Boston, de New York et de Los Angeles", a déclaré une porte-parole de M. Cameron.

"Bill Bratton, qui a de longue date des relations avec la police britannique, fournira ses avis à titre personnel et bénévolement", a-t-elle ajouté.

Selon les sites internet des chaînes américaines NBC et ABC News, qui avaient annoncé l'initiative britannique, M. Bratton a déclaré avoir reçu un appel de M. Cameron vendredi pour lui demander d'être consultant pour Scotland Yard.

M. Bratton a précisé à NBC qu'il s'attendait à prendre ses fonctions bientôt, mais pas à s'installer en Grande-Bretagne de manière permanente.

L'initiative intervient au moment où les émeutes, accompagnées de pillages et d'incendies, qui ont secoué Londres et plusieurs autres villes britanniques ces derniers jours ont fait cinq morts.

La Grande-Bretagne connait une accalmie depuis deux jours, après quatre nuits d'émeutes, qui ont conduit à 1.500 arrestations à travers le pays.
 

Première publication : 13/08/2011

  • ROYAUME-UNI

    David Cameron prône la plus grande fermeté face aux émeutiers

    En savoir plus

  • Les médias britanniques font la chasse aux émeutiers

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI - REPORTAGE

    À la recherche des émeutiers de Manchester...

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)