Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Refondation de l'Europe : les projets d'Emmanuel Macron sont-ils réalisables ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Patriat : "Ce couple franco-allemand est l'un des meilleurs que l'on puisse avoir"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Éric Coquerel : "Nous demandons une commission parlementaire sur Alstom"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le président colombien Santos ne "regrette pas" l'accord avec les FARC

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le Rwanda fait le pari de la haute-technologie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Moïse Katumbi : "C’est un devoir pour moi d’aller sauver le peuple de RDC"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vidéo : en Colombie, l’art au service de la paix

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Referendum catalan : Madrid ou Barcelone... qui peut remporter le bras de fer ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Alstom bientôt sous pavillon allemand ?

En savoir plus

EUROPE

Malgré les émeutes, Londres poursuit les réductions d'effectifs de la police

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2011

Le ministre britannique des Finances, Georges Osborne, a confirmé la poursuite de la réforme de la police, en dépit des récentes émeutes qui ont embrasé le Royaume-Uni. Effectifs et budget doivent être revus à la baisse, selon ce plan.

REUTERS - La réforme de la police britannique, qui prévoit notamment des réductions d'effectifs, va se poursuivre en dépit des récentes émeutes qui ont touché plusieurs villes de Grande-Bretagne, a indiqué le ministre des Finances George Osborne, samedi.

"Nous sommes attachés, comme le ministre de l'Intérieur, le Premier ministre et moi-même l'ont clairement dit cette semaine, au plan que nous avons mis au point pour une réforme de la police", a déclaré Osborne dans un entretien à la BBC.

"Il s'agit d'une réforme, il s'agit d'améliorer la présence de la police dans nos communautés, de rendre la police plus visible", a-t-il poursuivi.

Le gouvernement britannique prévoit de réduire le budget de la police de deux milliards de livres sterling, ce qui équivaut à la perte de 30.000 emplois, afin de faire face à un déficit record.
 

Première publication : 13/08/2011

  • ROYAUME-UNI

    David Cameron fait appel à l'ex-chef de la police de New York

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    David Cameron prône la plus grande fermeté face aux émeutiers

    En savoir plus

  • Les médias britanniques font la chasse aux émeutiers

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)