Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Ce n'est pas le moment de fantasmer sur le dégel intercoréen"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Grève chez Air France : l'arme du référendum

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Amical mais critique, Emmanuel Macron séduit le Congrès"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar : l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux États-Unis : le statu quo diplomatique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

Amériques

Arrestation d'un huitième suspect après le meurtre des touristes françaises

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/08/2011

Un huitième suspect dans l'enquête sur le meurtre en juillet de deux touristes françaises a été arrêté dimanche. Des armes du même type que celle qui aurait servi à tuer les jeunes femmes ont été retrouvées chez ce jardinier de 45 ans.

AFP - La justice de la province de Salta, dans le nord-ouest de l'Argentine, a ordonné dimanche l'incarcération d'un huitième suspect dans l'enquête sur le meurtre en juillet de deux touristes françaises, a annoncé à l'AFP une source policière.
              
"Il s'agit de Raul Sarmiento, un jardinier de 45 ans, avec des antécédents d'agression sexuelle", a précisé cette source.
              
"Il est lié à l'affaire et sera interrogé lundi", a déclaré de son côté un porte-parole de la justice, Marcelo Baez.
              
Sarmiento était en fait déjà détenu pour vol, "on lui a saisi trois armes de calibre 22 qui sont en train d'être expertisées", a indiqué ce porte-parole.
              
Son implication dans les meurtres s'explique par "le soupçon que l'une des armes a pu être utilisée pour le crime et par d'autres éléments couverts par le secret de l'instruction", a-t-il ajouté.
              
L'enquête désigne trois des personnes arrêtées comme les principaux suspects sur la base d'écoutes téléphoniques réalisées sur ordre du juge Martin Perez en charge de l'affaire.
              
"Daniel Vilte (un maçon de 23 ans), Gustavo Lasi (un fonctionnaire de 24 ans) et Santos Vera (un jardinier de 37 ans) sont les trois suspects principaux" des deux crimes, selon la même source.
              
Les corps de Cassandre Bouvier (29 ans) et de Houria Moumni (24 ans) ont été découverts le 29 juillet dans la réserve naturelle de la Quebrada de San Lorenzo, à une douzaine de kilomètres de Salta, à 1.600 kilomètres au nord de Buenos Aires.
              
Les deux jeunes femmes ont été battues avant d'être tuées par balle. L'une d'entre elles, Cassandre Bouvier, a été violée.
              
Gustavo Lasi a eu entre les mains un appareil photo et un téléphone des touristes ainsi qu'une carabine de calibre 22 utilisée pour le double homicide.
              
"Il a été confirmé dimanche qu'une quatrième balle trouvée vendredi près des lieux du crime était de calibre 32, ce qui ouvre de nouvelles conjectures" sur une éventuelle troisième arme, a ajouté la même source.
              
La police estimait jusqu'à présent que le crime avait été commis avec deux armes de calibre 22 dont l'une a déjà été retrouvée, sur la base d'une balle logée dans le crâne d'une des victimes et de deux autres projectiles trouvés sur les lieux du crime.
              
Quatre autres suspects sont toujours détenus: Walter Lasi (54 ans, père de Gustavo), le guide touristique Omar Ramos (47 ans), un élève policier Federico Canizares (23 ans) et sa soeur Maria Fernanda (24), financée de Gustavo Lasi et chez laquelle ont été retrouvés l'appareil photo et le téléphone portable des victimes.

 

Première publication : 14/08/2011

  • ARGENTINE

    La police a saisi l'arme du crime des deux étudiantes françaises

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    Paris ouvre une information judiciaire sur le meurtre des deux Françaises

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    Arrestation d'un deuxième suspect après le meurtre des deux touristes françaises

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)