Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Amériques

La présidente sortante Cristina Kirchner largement en tête de primaires inédites

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/08/2011

Lors des primaires organisées dimanche, Cristina Kirchner, présidente de l'Argentine, a recueilli environ 50 % des suffrages. Le scrutin, inédit et obligatoire, permet d'établir une tendance avant l'élection présidentielle du 23 octobre.

AFP - La présidente Cristina Kirchner a recueilli 50% des voix lors des primaires organisées dimanche en Argentine pour désigner les candidats à l'élection présidentielle du 23 octobre, selon des résultats partiels officiels.

Après le dépouillement de près de la moitié des bulletins de vote, Mme Kirchner devance largement le candidat social-démocrate Ricardo Alfonsin (12,9%) et l'ex-président péroniste Eduardo Duhalde (12%).

Les électeurs argentins avaient été appelés à voter pour des primaires inédites et obligatoires, selon une nouvelle loi électorale votée en décembre 2009.

Les 28 millions d'électeurs avaient à choisir entre dix listes de postulants à la présidence et à la vice-présidence.

Ces primaires doivent donner un aperçu du rapport de forces avant la présidentielle, pour laquelle la présidente sortante est donnée favorite.

Mais elles n'ont en réalité qu'une valeur indicative, chaque parti ne présentant qu'un poulain, contrairement à d'autres pays.

Selon un récent sondage de Management & Fit (M&F), si l'élection présidentielle se tenait maintenant, la présidente péroniste de centre-gauche l'emporterait au premier tour face au social-démocrate Ricardo Alfonsin, fils du président décédé de la transition démocratique, Raul Alfonsin (1983-1989).

La veuve de Nestor Kirchner (président de 2003 à 2007, décédé en octobre) obtiendrait 41% des suffrages contre 19,6% pour M. Alfonsin, candidat d'un rassemblement dirigé par l'Union Civique Radicale (UCR), deuxième groupe au Parlement.

Pour être élu au premier tour de la présidentielle, un candidat devra obtenir soit plus de 45% des voix, soit plus de 40% avec une avance de plus de 10% sur le deuxième. Un éventuel second tour est prévu le 20 novembre.

Première publication : 15/08/2011

  • ARGENTINE

    La présidente Cristina Kirchner offre un nouveau chef à la Banque centrale

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    Le président de la Banque centrale remet sa démission

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    En limogeant le patron de la Banque centrale, Kirchner ouvre une crise institutionnelle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)