Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Amériques

La présidente sortante Cristina Kirchner largement en tête de primaires inédites

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/08/2011

Lors des primaires organisées dimanche, Cristina Kirchner, présidente de l'Argentine, a recueilli environ 50 % des suffrages. Le scrutin, inédit et obligatoire, permet d'établir une tendance avant l'élection présidentielle du 23 octobre.

AFP - La présidente Cristina Kirchner a recueilli 50% des voix lors des primaires organisées dimanche en Argentine pour désigner les candidats à l'élection présidentielle du 23 octobre, selon des résultats partiels officiels.

Après le dépouillement de près de la moitié des bulletins de vote, Mme Kirchner devance largement le candidat social-démocrate Ricardo Alfonsin (12,9%) et l'ex-président péroniste Eduardo Duhalde (12%).

Les électeurs argentins avaient été appelés à voter pour des primaires inédites et obligatoires, selon une nouvelle loi électorale votée en décembre 2009.

Les 28 millions d'électeurs avaient à choisir entre dix listes de postulants à la présidence et à la vice-présidence.

Ces primaires doivent donner un aperçu du rapport de forces avant la présidentielle, pour laquelle la présidente sortante est donnée favorite.

Mais elles n'ont en réalité qu'une valeur indicative, chaque parti ne présentant qu'un poulain, contrairement à d'autres pays.

Selon un récent sondage de Management & Fit (M&F), si l'élection présidentielle se tenait maintenant, la présidente péroniste de centre-gauche l'emporterait au premier tour face au social-démocrate Ricardo Alfonsin, fils du président décédé de la transition démocratique, Raul Alfonsin (1983-1989).

La veuve de Nestor Kirchner (président de 2003 à 2007, décédé en octobre) obtiendrait 41% des suffrages contre 19,6% pour M. Alfonsin, candidat d'un rassemblement dirigé par l'Union Civique Radicale (UCR), deuxième groupe au Parlement.

Pour être élu au premier tour de la présidentielle, un candidat devra obtenir soit plus de 45% des voix, soit plus de 40% avec une avance de plus de 10% sur le deuxième. Un éventuel second tour est prévu le 20 novembre.

Première publication : 15/08/2011

  • ARGENTINE

    La présidente Cristina Kirchner offre un nouveau chef à la Banque centrale

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    Le président de la Banque centrale remet sa démission

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    En limogeant le patron de la Banque centrale, Kirchner ouvre une crise institutionnelle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)