Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 17/08/2011

Les opposants syriens témoignent de l’offensive de l’armée sur la ville de Lattaquié

Les opposants syriens témoignent de l’offensive de l’armée sur la ville de Lattaquié. Les internautes britanniques se mobilisent pour un jeune Malaisien agressé pendant les émeutes. La police de New York crée une unité spéciale pour surveiller les réseaux sociaux.

Syrie : offensive de l'armée à Lattaquié

Après Hama, Deir Ezzor et Homs, c’est désormais la ville de Lattaquié dans le nord-ouest de la Syrie qui est assiégée depuis samedi par l’armée de Bashar Al-Assad. Une nouvelle offensive des troupes fidèles au régime pour mater l’opposition qui aurait déjà fait des dizaines de morts et de blessés dans la cité côtière. Une situation dont la toile tente de se faire l’écho tant bien que mal. 

De nombreuses vidéos amateurs ont ainsi été mises en ligne sur les sites de partage depuis le début du week-end pour témoigner des violents combats qui se déroulent à Lattaquié. Des images sur lesquelles on peut voir d’épais nuages de fumée recouvrir la ville et où l’on entend les bruits de tirs résonner au loin. 

D’autres documents difficilement authentifiables montreraient les chars de l’armée pénétrer dans la ville ou des blindés stationnés dans différents endroits stratégiques de la cité comme ici sur une plage. Autres images qui circulent également sur les sites de partage : ces navires de guerre filmés à proximité des côtes de Lattaquié. Des bateaux militaires qui auraient ouvert le feu sur plusieurs quartiers de la ville affirment les opposants syriens.

Des quartiers qu’auraient investi les troupes et les milices fidèles au régime comme on peut le voir sur ces images. Des hommes qui patrouilleraient depuis samedi dans les rues de la ville à la recherche d’opposants et qui auraient notamment mis le feu à ce pont pour empêcher les habitants du quartier d’Al-Raml d’accéder au reste de la cité.

Face à cette situation tendue, de nombreux commerçants de la ville ont décidé de baisser le rideau de leurs échoppes en signe de protestation et pour manifester leur soutien aux opposants de Bashar Al-Assad comme le montre cette vidéo amateur filmée dimanche à Lattaquié. 

 

Le web solidaire du jeune Malaisien agressé à Londres

Ces images ont bouleversé l’Angleterre. Diffusées à l’origine sur le site du quotidien britannique « The Guardian » puis rapidement relayées sur la toile, elles montrent, Asyraf Haziq, un étudiant malaisien de 20 ans blessé au visage après une agression lors des émeutes de Londres, lundi dernier, être dépouillé par une bande. Des individus qui font semblant de vouloir aider le jeune homme pour mieux vider son sac et en dérober le contenu. Une vidéo choquante qui a suscité l’indignation des internautes du pays.

Plusieurs pages Facebook comme celles-ci ont ainsi rapidement vu le jour pour que les Britanniques puissent témoigner leur soutien à Asyraf Haziq et lui souhaiter un prompt rétablissement. Plus étonnant, Jamie Cowen, un citoyen particulièrement touché par cette histoire, a lui lancé un site pour récolter des dons en faveur du jeune malaisien. Une opération également déclinée sur Twitter et baptisée « something nice for Ashraf », « quelque chose de gentil pour Asyraf » en français qui a permis d’obtenir 22 000 livres soit plus de 25 000 euros.

Un élan de solidarité qui n’a pas laissé insensible Haziq qui s’est à son tour servi du web pour remercier tous les ceux qui se sont mobilisés pour lui. Un message vidéo dans lequel le jeune homme visiblement remis de ses émotions affirme se sentir mieux depuis sa sortie de l’hôpital jeudi dernier.

Un séjour à l’hôpital pour être opéré de la mâchoire au terme duquel l’étudiant malaisien a notamment rappelé son envie de rester en Angleterre pour poursuivre ses études malgré les réticences de sa famille. Un entretien disponible sur le site du « Guardian » où il explique également plaindre ses agresseurs et plus particulièrement les enfants qui les accompagnaient.

 

Un blog pour ridiculiser les émeutiers de Londres

Les émeutes dans la capitale britannique ont créé sur la toile un grand nombre d’initiatives dénonçant les destructions et les pillages. Sur ce blog, les internautes sont invités à envoyer des photos de casseurs retouchées. Jouant au basket, à la corde à sauter ou au saxophone, les voleurs cagoulés deviennent alors inoffensifs, et souvent hilarant.

 

La police de New York surveille les médias sociaux

La police de New York vient de créer une unité spéciale qui aura pour mission de surveiller les réseaux sociaux. Des officiers seront ainsi chargés de traquer des utilisateurs de Facebook, Twitter ou encore MySpace se ventant en ligne d’avoir participé à des crimes ou délits ou étant sur le point d’en commettre. Une présence sur la toile qui n’est pas une première aux Etats-Unis. Le FBI et la police de Boston sont en effet également dotés d’unités spéciales de ce type…

 

Vidéo du jour

Une vidéo humoristique pour se moquer et critiquer Gmail, le service de messagerie Internet de Google, et notamment son système de publicités ciblées en fonction du contenu des emails des internautes. Un court clip réalisé par un autre mastodonte du web, Microsoft, pour faire la promotion de son nouveau service Office 365 et rappeler que la firme de Mountain View a une vision bien à elle de la confidentialité des échanges par mail.

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/09/2014 Réseaux sociaux

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

Le Brésil est secoué par de puissants mouvements sociaux depuis un an. Son économie tourne au ralenti avec une croissance quasi nulle. C’est dans ce contexte que se déroule la...

En savoir plus

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus