Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • L’étrange saison des Ukrainiens du Shakhtar Donetsk

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

FRANCE

Gérard Depardieu débarqué d'un avion après avoir uriné dans la cabine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/08/2011

Ne pouvant visiblement pas attendre le décollage pour utiliser les toilettes, Gérard Depardieu a uriné, mardi soir, dans l'allée de l'avion du vol Paris-Dublin. L'acteur français a été immédiatement débarqué par le personnel navigant.

AFP - La star du cinéma Gérard Depardieu, connu pour ses excentricités, a uriné dans la cabine d'un vol Paris-Dublin mardi soir, ajoutant son nom à la longue liste des frasques de célébrités à bord d'avions.

Le comédien français à la célébrité planétaire, qui a tourné dans 200 films, n'a pas pu attendre le décollage pour utiliser les toilettes, a-t-on appris auprès d'Air France-KLM, maison-mère de CityJet qui assurait le vol.

L'avion, qui roulait sur le tarmac, est revenu au parking. M. Depardieu a été débarqué par le personnel de CityJet, auquel il n'a opposé "aucune résistance", a précisé une porte-parole de la compagnie aérienne à Londres.

Selon l'équipage, le comédien de 62 ans ne semblait pas ivre, a précisé cette porte-parole, selon laquelle le vol a décollé avec 1H50 de retard.

La compagnie a préféré plaisanter au sujet de l'incident sur son compte Twitter, en précisant qu'il ne s'agissait en aucun cas d'un "message officiel" de l'entreprise.

M. Depardieu a affirmé avoir été "absolument à jeun", selon son entourage.

Cette source, qui a requis l'anonymat, a indiqué que le comédien s'était vu obligé d'uriner dans une bouteille, le plus discrètement possible, et avait été tout à fait "désolé" d'en répandre un peu sur la moquette de l'avion.

M. Depardieu a raconté avoir demandé à l'hôtesse d'accéder aux toilettes, ce qui lui a été refusé en raison de l'imminence du décollage. L'hôtesse lui aurait indiqué qu'il fallait patienter 15 minutes, puis, en raison d'un retard sur la piste, un nouveau délai de 20 minutes lui a été signifié.

Ses deux compagnons de voyage, dont le comédien Edouard Baer, lui auraient alors proposé une bouteille vide pour se soulager, ce qu'il a fait "sans aucune provocation et après s'être assuré qu'il n'était pas vu".

Un peu d'urine s'est répandue sur le sol. Le comédien dit avoir proposé de nettoyer lui-même, ce que les hôtesses ont refusé.

"Aucune poursuite ni aucune amende ne lui ont été signifiées, et il a eu le sentiment que le malentendu et l'attitude inflexible de l'hôtesse ont été compris" par les représentants de la compagnie au sol, a-t-on ajouté dans son entourage.

Il a pris l'avion suivant pour Dublin, devant rejoindre le tournage de la suite d'Astérix.

Jean-Luc, Régine et Naomi

Une passagère, qui avait témoigné le matin sur Europe 1, avait décrit Depardieu se levant en déclarant: "Je veux pisser, je veux pisser". A la suite d'échanges avec l'hôtesse, il a affirmé n'avoir pu attendre. "Et là il s'est mis debout et il a fait par terre", a-t-elle raconté.

"On voyait bien qu'il avait bu", a-t-elle assuré, contrairement à la porte-parole de CityJet et à la version du comédien.

Les excès du comédien défraient régulièrement la chronique : en 2005, il avait assommé d'un coup de tête un paparazzi qui le mitraillait sur un marché de Florence.

L'avion semble un lieu propice au passage à l'acte pour "people" surmenés, avec plusieurs incidents ces dernières années.

En février 2007, l'animateur Jean-Luc Delarue avait reconnu avoir "pété les plombs" dans un vol Paris-Johannesburg: l'équipage l'avait menotté après qu'il avait insulté, mordu, donné une claque à un steward et touché les seins d'une hôtesse.

En avril 1996, la chanteuse Régine et son fils avaient perturbé un vol Paris-Miami, forçant le pilote à atterrir à Boston, après avoir fumé dans une zone non-fumeur, insulté et menacé l'équipage.

La top-model Naomi Campbell avait aussi été expulsée d'un vol en avril 2008 à Londres, après un violent accès de colère pour un bagage égaré.

Première publication : 17/08/2011

COMMENTAIRE(S)