Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : au coeur de raqqa, fief des jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : la Crimée à l’heure de la russification

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Miossec, poétique et sombre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Martin Schulz, Président du Parlement européen

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme, l'Europe impuissante ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la bataille pour la présidence de l'UMP

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Commission européenne : l'équipe Juncker passe son grand oral

En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Charles Blé Goudé accusé de "certains des pires crimes" devant la CPI

    En savoir plus

  • La trêve violée en Ukraine : des militaires et des civils tués

    En savoir plus

  • Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

    En savoir plus

  • Syrie : la coalition a bombardé un important complexe gazier tenu par l'EI

    En savoir plus

  • Sénatoriales : le FN a séduit quatre fois plus de grands électeurs que prévu

    En savoir plus

  • Plus de 3 000 migrants sont morts en Méditerranée depuis janvier

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes européens affluent en Irak pour combattre l’EI

    En savoir plus

FRANCE

L'agence S&P "confiante" dans la capacité de la France à conserver sa note AAA

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2011

En dépit de rumeurs qui font état d'une prochaine dégradation de la note de la dette souveraine française, l'agence Standard & Poor's a réitéré sa confiance dans les capacités de Paris à conserver son "AAA".

AFP - Standard & Poor's est "confiante" dans la capacité de la France à conserver sa note optimale "AAA", a indiqué jeudi la présidente de l'agence de notation pour l'Europe francophone Carole Sirou.

"La note de la France est +AAA+ stable, c'est la cas depuis 1975", a ajouté Mme Sirou, interrogée sur RTL. "Nous sommes confiants sur cette note", a-t-elle ajouté, quelques jours après que son agence a privé les Etats-Unis de cette note maximale, qui permet de se refinancer à bon compte sur les marché.

Menace sur la zone euro


Elle s'est refusée à commenter les "rumeurs" sur les menaces qui pèseraient sur la note française, comme celle d'une dégradation imminente qui s'est emparée des marchés mercredi dernier, faisant chuter la Bourse.

Ces rumeurs ont poussé les deux autres grandes agences mondiales de notation, Moody's Investors Service et Fitch Ratings, à redire qu'elles maintenaient le "AAA" et la perspective stable de la note française.

La France est parfois citée parmi les pays les plus menacés de perdre son "AAA", la meilleure note possible pour un émetteur de dette.

Le président du comité de notation des Etats de S&P, John Chambers, a redit en début de semaine dernière que la France avait une "politique budgétaire bien conçue" qui justifie sa note "AAA" avec perspective "stable".

Il a cependant souligné que "certains des indicateurs budgétaires de la France aujourd'hui sont en fait légèrement pires que ceux des Etats-Unis, en particulier la dette".

Selon des projections du Fonds monétaire international publiées en juin, la France devrait accuser en 2011 un déficit budgétaire nettement inférieur aux Etats-Unis, à 5,8% du produit intérieur brut contre 9,9%. Paris s'est engagé à le faire descendre à 4,6% en 2012 et 3% en 2013.

Première publication : 18/08/2011

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    La France peut-elle perdre à son tour sa note AAA ?

    En savoir plus

  • FRANCE

    La Cour des comptes salue la réduction des dépenses de l'Élysée

    En savoir plus

  • FINANCE

    Contrairement à Standard & Poor's, l'agence Fitch confirme la note AAA des États-Unis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)