Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 policiers poursuivis pour homicide involontaire: les habitants de Baltimore exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : A la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

FOCUS

Liban : la prison de Roumieh, un fief pour les jihadistes de l'EI

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"En France, les PME ont du mal à grandir"

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le pain, une tradition française

En savoir plus

Sports

L'ailier international Yoann Huget suspendu trois mois

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/08/2011

Yoann Huget, l'ailier de Bayonne, a écopé d'une suspension de trois mois pour des manquements au règlement antidopage qui lui ont déjà coûté sa place au sein du XV de France pour le Mondial en Nouvelle-Zélande. Il a dix jours pour faire appel.

AFP - L'ailier international Yoann Huget (Bayonne) a été suspendu pour une durée de trois mois par la Commission de première instance de lutte contre le dopage de la Fédération française de rugby (FFR) pour manquements au règlement antidopage, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.
              
Huget, exclu le 4 août du groupe du XV de France en préparation au Mondial-2011 en Nouvelle-Zélande, a dix jours pour faire appel de cette décision, selon les règlements de la FFR.
              
L'ailier de 24 ans (7 sélections) avait fait l'objet de trois avertissements de la part de l'Agence française de lutte contre le dopage pour manquements aux exigences de localisation.
              
Le principe de localisation oblige les athlètes, qui y sont soumis, à fournir leur agenda des trois mois à venir afin de pouvoir être trouvés en cas de contrôles antidopage inopinés. Plusieurs types d'infraction existent, de la non-transmission des informations à la transmission d'informations insuffisamment précises jusqu'à l'absence du sportif lors d'un contrôle inopiné sur un créneau indiqué par ses soins.
              
"Il y a eu deux absences sur lesquelles j'ai été contrôlé et je n'étais pas présent. La première parce que j'avais mal rempli la localisation. Une négligence de ma part, un manque de renseignements nécessaires", avait expliqué le joueur le 4 août lors de l'annonce de son éviction.
              
"La deuxième, c'est parce que j'étais avec l'équipe de France à la veille de France-Galles (le 19 mars pendant le Tournoi des six nations). La troisième pour une séance photo pour laquelle j'ai été prévenu à la dernière minute", avait-il poursuivi.
              

 

Première publication : 19/08/2011

  • RUGBY

    Yoan Huget exclu du XV de France pour manquement au règlement anti-dopage

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE DE RUGBY 2011

    Le XV de France s'impose en match de préparation contre l'Irlande

    En savoir plus

  • INFOGRAPHIE

    Tour des propriétaires des clubs du Top 14

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)