Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

Asie - pacifique

Plusieurs dizaines de morts après un attentat perpétré dans une mosquée

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/08/2011

Un attentat suicide perpétré dans une mosquée du nord-ouest du Pakistan a provoqué la mort de plusieurs dizaines de personnes. Plus d'une centaine de blessés seraient à déplorer, selon un premier bilan communiqué par les autorités locales.

AFP - Plus de 33 personnes ont été tuées et au moins 100 blessées vendredi dans un attentat suicide perpétré dans une mosquée du nord-ouest du Pakistan, région secouée par la rébellion des talibans alliés à Al-Qaïda, selon un nouveau bilan des autorités locales.

L'attaque, qui a eu lieu dans le district tribal de Khyber, frontalier de l'Afghanistan, est la plus meurtrière depuis des mois au Pakistan, et notamment depuis le raid américain qui a tué le chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden dans le nord du pays début mai.

La bombe a explosé au moment où plusieurs centaines de fidèles étaient rassemblés pour la grande prière du vendredi dans une mosquée de Jamrud, à 25 km au sud-ouest de Peshawar, la grande ville du nord-ouest du Pakistan.

"D'après nos premières informations il s'agit d'un attentat suicide. Plus de 33 personnes ont été tuées et au moins 100 blessés", a déclaré à l'AFP Mutahar Zeb, le chef de l'administration de ce district semi-autonome, en précisant que la bombe avait explosé à l'intérieur de la mosquée.

Le précédent bilan faisait état de 24 morts et plus de 70 blessés.

Les zones tribales pakistanaises sont les bastions des rebelles talibans pakistanais et des combattants d'Al-Qaïda.

Sous la pression de son allié américain, l'armée pakistanaise y a mené ces dernières années plusieurs offensives contre les rebelles, sans toutefois faire cesser les violences, même si le nombre d'attentat a baissé en 2011.

Nombre de ces attentats ont été attribués au Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), qui a déclaré en 2007 la guerre sainte au gouvernement pakistanais pour le punir de son alliance avec les Américains.
 

Première publication : 19/08/2011

  • PAKISTAN

    Un Américain enlevé à Lahore par des hommes armés

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Trente-cinq morts dans de nouveaux affrontements à Karachi

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)