Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Espagne : le difficile combat contre les violences faites aux femmes

En savoir plus

FACE À FACE

Présidence Macron : le début des ennuis ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Wallay", un voyage initiatique au Burkina Faso

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Code du travail : menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

De Rugy élu président de l'Assemblée : une occasion manquée pour la parité

En savoir plus

LE DÉBAT

PMA "pour toutes les femmes" : qu'implique l'avis du Comité d'éthique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "François de Rugy se fera respecter car il est respectable"

En savoir plus

Culture

Le réalisateur franco-chilien Raul Ruiz est décédé à Paris

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/08/2011

Le cinéaste Raul Ruiz est décédé ce matin à Paris des suites d'une infection pulmonaire. Né au Chili, le réalisateur des "Mystères de Lisbonne" s'était exilé en France à l'avènement de la dictature chilienne en 1973.

AFP - Le cinéaste franco-chilien Raoul Ruiz est décédé vendredi matin à l'âge de 70 ans, à Paris, des suites d'une infection pulmonaire, a annoncé à l'AFP son producteur François Margolin.

"C'était non seulement un ami mais un des plus grands cinéastes vivants, qui avait une oeuvre considérable, qui restera avec évidence dans l'histoire du cinéma", a-t-il déclaré.

L'an dernier, le réalisateur avait reçu le prix Louis-Delluc, souvent présenté comme le "Goncourt du cinéma", pour son film fleuve (4h26) "Mystères de Lisbonne", centré sur la vie de l'aristocratie lusitanienne.


Né le 25 juillet 1941 au Chili, le réalisateur, qui s'était exilé en France à l'avènement de la dictature dans son pays en 1973, avait tourné plusieurs dizaines de films lors d'une carrière où l'artiste était toujours resté engagé.

"Il était en train de finir le montage d'un film qu'il avait tourné sur son enfance au Chili. Et par ailleurs, il préparait un autre film au Portugal sur une bataille napoléonienne célèbre. Il devait y avoir Melvil Poupaud", a précisé son producteur.

"C'était une personne venue d'une autre époque, qui connaissait tout sur tout, d'une culture immense à tous points de vue, et qui était à cheval entre deux pays, le Chili et la France. Il aimait le mélange de ces diverses cultures. Il a fait des films dans différents pays du monde. C'était sans doute un des plus grands esprits, même au-delà du cinéma, de l'époque actuelle", a-t-il ajouté.
 

Première publication : 19/08/2011

  • CINÉMA

    Un film de jeunesse du maître Hitchcock retrouvé en Nouvelle-Zélande

    En savoir plus

  • CINÉMA

    La Mostra de Venise lève le voile sur sa prestigieuse sélection

    En savoir plus

  • IRAN

    Arrestation de la cinéaste et activiste Mahnaz Mohammadi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)