Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Nicolas Sarkozy doit rencontrer son homologue Hu Jintao jeudi à Pékin

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/08/2011

À l'occasion de son voyage en Nouvelle-Calédonie, le chef de l'État français fera une escale à Pékin, où il doit s'entretenir avec son homologue chinois. C'est la deuxième fois que le numéro un français se rend en Chine cette année.

AFP - Le président Nicolas Sarkozy fera escale jeudi à Pékin, en se rendant en Nouvelle-Calédonie, où il aura un entretien suivi d'un dîner avec le président chinois Hu Jintao, a indiqué dimanche l'Elysée à l'AFP.

Cette rencontre entre le chef de l'Etat, qui préside également les G8 et G20 cette année, et son homologue chinois intervient sur fond de grave crise financière en Occident. Elle se déroulera jeudi à partir de 17h00 (heure de Pékin, 11h00 à Paris), sur le chemin du président vers la Nouvelle-Calédonie, selon l'Elysée, qui confirme ainsi une information du Parisien.

M. Sarkozy se rend en Nouvelle-Calédonie à l'occasion des XIVe Jeux du Pacifique.

C'est la deuxième fois cette année que le président du G20 se rend en Chine, après sa visite à Pékin le 30 mars dernier dans le cadre d'une tournée asiatique qui l'avait également amené à Nankin puis au Japon pour une visite de "solidarité" après la catastrophe de Fukushima.

L'Elysée n'a pas donné de précisions sur l'objectif de la rencontre entre MM. Sarkozy et Hu mais la crise financière actuelle devrait être au centre des discussions.

Comme il l'avait fait le 30 mars, M. Sarkozy pourrait de nouveau évoquer la sous-évaluation du yuan, question particulièrement délicate en période de crise puisqu'elle dope les exportations de la Chine en pénalisant les balances commerciales de ses concurrents.

La Chine : le pays anti crédit

La Chine, qui détient une grosse partie de la dette américaine, avec 1.700 milliards de dollars (1.190 milliards d'euros) de bons du trésor américain dans ses caisses, pourrait de son côté exprimer ses inquiétudes face à la dégradation de la note des Etats-Unis.

Autre question pouvant être abordée: la taxation des transactions financières, de nouveau proposée par le président français et la chancelière allemande Angela Merkel, lors de leur rencontre à Paris le 16 août, laquelle pour être réellement efficace, nécessite d'être adoptée au niveau mondial.

Par ailleurs, les deux chefs d'Etat pourraient également évoquer, comme le 30 mars, la situation de la Libye, alors que les rebelles se rapprochent de la capitale Tripoli.

Le président Sarkozy avait réussi à persuader la Chine, membre du Conseil de sécurité de l'ONU, de ne pas opposer son droit de veto à l'action de l'Otan en Libye (débutée le 19 mars) mais depuis, Pékin a exprimé de vives critiques envers les attaques aériennes de l'Alliance atlantique, estimant notamment que ces frappes outrepassaient le mandat des résolutions de l'ONU sur la Libye.
 

Première publication : 21/08/2011

  • CHINE

    Le vin français, dernière victime de la contrefaçon chinoise

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS - CHINE

    Pékin juge sévèrement l'accord sur la dette publique américaine

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)