Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Sports

Novak Djokovic, usé, abandonne et laisse filer le titre à Cincinnati

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/08/2011

S'il veut remporter un 6e Masters 1000 cette saison, Novak Djokovic devra patienter. Face à Andy Murray (photo), à une semaine du début de l'US Open, le Serbe a abandonné en finale à Cincinnati et laissé le titre au Britannique (6-4, 3-0).

AFP - Le N.1 mondial Novak Djokovic, contraint à l'abandon dimanche en finale du tournoi Masters 1000 de Cincinnati face l'Ecossais Andy Murray (N.4), a payé la note d'une saison exceptionnellement dense et a concédé sa première défaite de l'année sur dur.

Le N.1 mondial, perturbé par une douleur à l'épaule droite et fatigué, n'a jamais pu défendre ses chances. Il a abandonné alors qu'il était mené 6-4, 3-0.

A une semaine du début de l'US open, dernier Grand Chelem de l'année, le vainqueur de l'Open d'Australie et de Wimbledon n'a pas pris le risque de transformer en blessure une douleur qu'il traîne depuis environ "dix jours".

"Mon principal problème c'est l'épaule, même si je suis aussi dans un état de fatigue général", a-t-il expliqué. "Je ne pouvais pas servir, pas plus fort que 160 km/h, et je ne pouvais pas faire de coup droit en mouvement. Je ne peux pas battre un joueur comme Murray dans cet état."

"Je m'excuse auprès du public et du tournoi, j'ai tout essayé mais ça n'avait pas de sens de continuer comme ça", a ajouté le Serbe qui avait empoché, il y a une semaine, au Masters 1000 de Montréal son 9e titre de la saison.

"Le bon côté de la chose, c'est que j'ai huit jours pour récupérer avant l'US Open. Je pense que ça suffira", a-t-il assuré.

Djokovic a concédé son service dès le premier jeu du match et a été systématiquement dominé, parvenant rarement à dicter les longs échanges. Après un premier set où il a pris une fois le service de Murray mais a aussi commis 20 fautes directes, le Belgradois a dû se faire manipuler l'épaule.

Malgré des signes de faiblesse de plus en plus évidents, notamment au service, il a continué pendant trois jeux dans le deuxième set avant finalement de jeter l'éponge après une série de fautes directes sur son deuxième jeu de service du set.



"C'est dommage"

"Quand j'ai vu que la vitesse de son service baissait, vers la fin du premier set, j'ai compris que ça allait être dur pour lui", a indiqué Murray, qui avait déjà battu Djokovic en finale dans l'Ohio en 2009.

"C'est dommage. Ce n'est pas de cette façon que je voulais gagner. Je préférerais le battre dans trois semaines (à l'US Open, ndlr)", a ajouté le Britannique. "Avec le nombre de matches que Novak a joués cette saison, c'est normal que ça arrive. C'est inévitable dans une saison qui dure onze mois."

Le Serbe, qui sortait d'une victoire au Masters 1000 de Montréal, ne concède que sa deuxième défaite de la saison (pour 57 victoires), sa première sur dur (33 victoires).

Murray aurait pu devenir le premier joueur à battre Djokovic cette saison lorsqu'il s'est retrouvé à deux points du match en demi-finale à Rome en mai.

C'est Roger Federer qui avait finalement eu cet honneur, quelques semaines plus tard en demi-finale de Roland-Garros.

En soulevant le trophée à +Cincy+ (son deuxième de la saison après le Queen's) et cela sans lâcher un set, l'Ecossais de 24 ans se console de sa défaite dès son entrée en lice à Montréal.

Vainqueur en demi-finale du serveur-volleyeur américain Mardy Fish, l'un des joueurs en forme de l'été, il s'affiche désormais comme un prétendant sérieux pour l'US Open. Ce n'était pas forcément le cas il y a une semaine.

"J'ai encore beaucoup de travail avant l'US Open, mon tournoi favori, a-t-il déclaré. Les conditions à Cincinnati sont similaires à celles de New York en termes de surface et de météo. Avoir bien joué ici, ça donne de la confiance."
 

Première publication : 22/08/2011

  • TENNIS

    À Montréal, le roi Djokovic s'offre un neuvième sacre en 2011

    En savoir plus

  • TENNIS - CINCINNATI

    Gaël Monfils et Gilles Simon face à deux poids lourds

    En savoir plus

  • TENNIS

    Une mauvaise blague de Djokovic et Tipsarevic fait le buzz sur Internet

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)