Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

L'ONU approuve la création d'une commission d'enquête sur les violences

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/08/2011

Après avoir dénoncé la répression qui sévit en Syrie, le Conseil des droits de l'Homme des Nations unies a approuvé, mardi, une résolution pour créer une commission d'enquête indépendante chargée d'enquêter sur les violences contre les civils.

AFP - Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a approuvé mardi une résolution demandant la création d'une commission d'enquête internationale indépendante sur les violations des droits de l'homme en Syrie.

La résolution, proposée par les Etats-Unis, l'Union européenne et les quatre pays arabes du Conseil - Arabie saoudite, Jordanie, Qatar, Koweït - a été adoptée au lendemain d'une session extraordinaire par 33 votes pour, 4 contre et 9 abstentions.

Cette résolution appelle notamment à "l'envoi urgent d'une commission d'enquête indépendante" sur place pour "mener des investigations sur les violations des droits de l'homme en Syrie" ces derniers mois, établir les faits et les circonstances ayant conduit à de telles violations", et en "identifier les auteurs pour s'assurer" qu'ils répondent de leurs actes.

Cette commission devrait remettre son rapport avant la fin novembre et transmettre ses conclusions au secrétaire général de l'ONU ainsi qu'aux organismes compétents.

Les violations des droits de l'homme "continuent à ce jour en Syrie", a déclaré lundi à l'ouverture de la session le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme, Mme Navi Pillay, faisant état de 2.200 personnes tuées depuis le début de la crise en mars dernier, dont 350 personnes depuis le début du ramadan.

"Les forces de sécurité continuent notamment d'user d'une force excessive, et utilisent l'artillerie lourde" contre les manifestants, a-t-elle déploré.

Mme Pillay répète que "l'étendue et la nature de ces actes peuvent relever de crimes contre l'humanité".

Le représentant de la Syrie, Faysal Khabbaz Hamoui, a estimé que "le langage utilisé dans le projet de résolution était odieux" et que son vote "ne ferait que prolonger la crise en Syrie". Il a déclaré mardi que la résolution était à "100% motivée politiquement" et envoyait un "message erronné".

Il a ajouté que la Syrie autoriserait la visite de la mission du Haut-commissariat "aussitôt que l'enquête indépendante syrienne aura terminé sa propre enquête".

Dans un rapport publié la semaine dernière, une mission d'experts mandatée par le Haut-commissariat aux droits de l’Homme a dressé un inventaire d'atrocités commises par les forces de sécurité syriennes pouvant "relever de crimes contre l'humanité" et passibles d'une saisine de la Cour pénale internationale (CPI).

Empêchée d'entrer en Syrie, la mission s'est rendue dans les pays voisins, excepté le Liban, et a recueilli des témoignages parmi les milliers de Syriens qui ont fui leur pays.

Le rapport fait notamment état de "tortures et autres traitements dégradants et inhumains de civils par les forces de sécurité et l'armée".

Il a relevé "une apparente volonté de tirer pour tuer, la plupart des blessures par balles des victimes ayant été localisées dans la tête, la poitrine et généralement la partie supérieure du corps".

Au cours d'une première session spéciale le 29 avril dernier, le Conseil des droits de l'homme avait condamné la Syrie pour avoir ouvert le feu sur des manifestants pacifiques et demandé en vain de pouvoir enquêter dans le pays.




 

Première publication : 23/08/2011

  • SYRIE

    Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU dénonce la répression

    En savoir plus

  • SYRIE

    Bachar al-Assad rejette tout départ du pouvoir

    En savoir plus

  • SYRIE

    Des opposants syriens se regroupent au sein d'un Conseil national

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)