Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

Asie - pacifique

La Corée du Nord soutient un projet de gazoduc entre la Russie et la Corée du Sud

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/08/2011

À l'issue d'un entretien avec le leader nord-coréen Kim Jong-il, Dmitri Medvedev a assuré que la Corée du Nord envisageait de collaborer à la construction d'un gazoduc destiné à transporter du gaz russe vers la Corée du Sud.

AFP - La Corée du Nord soutient le projet de gazoduc destiné à transporter du gaz russe en Corée du Sud, a déclaré mercredi le président russe Dmitri Medvedev à l'issue de discussions avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il en Sibérie.

"D'après ce que je comprends, la Corée du Nord est intéressée par la réalisation de ce type de projet trilatéral avec la participation de la Russie et de la Corée du Sud", a dit M. Medvedev, après des pourparlers avec M. Kim qu'il a qualifié d'"ouverts" et de "substantiels".

Le président russe a indiqué que le gazoduc ferait 1.700 km de long et débuterait avec une capacité allant jusqu'à 10 milliards de mètres cubes par an.

Le projet concerne "le transit de gaz à travers la Corée du Nord avec inclusion dans ce projet de la république de Corée (Séoul), tenant compte du fait que les principaux consommateurs se trouvent sur son territoire", a précisé M. Medvedev.

"Nous allons espérer, c'est un bon projet", a-t-il estimé, rappelant qu'une délégation du géant russe Gazprom s'était récemment rendu en Corée du Nord.

Cette visite était la troisième du groupe dans ce pays depuis le début de l'année.

Première publication : 24/08/2011

  • CORÉE DU NORD

    Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il en visite en Russie

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Un quartette d'anciens responsables politiques en visite à Pyongyang

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE

    Les deux Corées s'accordent sur la reprise des négociations

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)