Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

Amériques

L'ouragan Irène se dirige vers les Bahamas et la côte est des États-Unis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/08/2011

Après avoir touché Haïti et la République dominicaine, l'ouragan Irène se dirige actuellement vers les Bahamas et pourrait atteindre la côte est des États-Unis en fin de semaine.

AFP - L'ouragan Irène progressait mercredi matin en direction des Bahamas, après s'être renforcé au-dessus de l'archipel britanniques de Turks et Caïcos, et devrait atteindre les côtes américaines en fin de semaine.


Avec des vents de 155 km/h, la perturbation est passée en ouragan de force 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui compte cinq niveaux, selon le Centre national des ouragans (NHC) installé à Miami (Floride) qui a averti que l'ouragan pourrait encore gagner en puissance.

Tôt mercredi matin, Irène se trouvait à 650 kilomètres au sud-est de Nassau (Bahamas) et progressait en direction de la côte sud-est des Etats-Unis, selon le dernier bulletin du NHC publié à 02H00 GMT.

"Nous prévoyons un renforcement (de l'ouragan), et Irène pourrait devenir un important ouragan d'ici à un jour ou deux", selon le NHC.

Attendue aux Bahamas mercredi et jeudi, où des vagues de près de quatre mètres pourraient frapper les côtes, la perturbation devrait atteindre les côtes américaines de Caroline du Nord et de Caroline du Sud en fin de semaine.

Le département d'Etat américain a recommandé à ses ressortissants de ne pas se rendre dans les îles Turks et Caïcos et aux Bahamas.

Dans l'île des Providenciales (Turks et Caïcos) l'aéroport, les banques et les supermarchés étaient fermés, et l'ouragan a provoqué des dégâts sur des lignes électriques et jonché de débris les rues de l'île.

Après les îles Turks et Caïcos et les Bahamas, l'ouragan devrait toucher les Etats-Unis. Selon le patron du Centre américain des ouragans, Bill Read, Irène devrait frapper les côtes de la Caroline du Nord et de la Caroline du Sud en début de journée samedi. "Mais la Nouvelle-Angleterre pourrait aussi subir l'impact d'Irène", a-t-il prévenu lors d'une conférence téléphonique.

Le NHC a également alerté contre un possible renforcement d'Irène, qui pourrait se transformer en ouragan de force 4 avant de toucher les Etats-Unis.

"Il est important que vous preniez la chose au sérieux", a demandé à la population Craig Furgate, chef de l’Agence fédérale des situations d'urgence. Les plages de la côte Est américaine sont en effet envahies par des cohortes de touristes lors du long week-end du Labor Day.

"Les risques sont élevés, car il suffirait d'une petite modification de la trajectoire vers la gauche pour renforcer beaucoup l'impact de la tempête sur une zone densément peuplée", a dit Dennis Feltgen, porte-parole du NHC.

Selon les prévisions du NHC, l'ouragan Irène pourrait remonter les côtes des Etats-Unis jusqu'au Delaware (à une centaine de km à l'est de Washington).

En République dominicaine, plus de 11.000 personnes ont été déplacées pendant le passage de l'ouragan le long de la côte Nord de l'île d'Hispaniola (partagée avec Haïti) dans la nuit de lundi à mardi, ont annoncé les autorités locales.

Haïti a été plutôt épargnée par l'ouragan, malgré quelques coulées de boue répertoriées sur la côte nord du pays.

Le passage d'Irène lundi sur le territoire américain de Porto Rico a fait une victime, une femme dont la voiture a été emportée alors qu'elle franchissait un pont au-dessus d'une rivière en crue, selon les autorités locales. L'ouragan a aussi provoqué des inondations, des chutes d'arbres et des coupures de courant qui ont affecté près d'un million de personnes.

Le président américain Barack Obama a déclaré l'état d'urgence sur le territoire de Porto Rico.

 

Première publication : 24/08/2011

  • INTEMPÉRIES

    À l'approche de l'ouragan Irène, l'ONU se mobilise en Haïti et République dominicaine

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    À l'approche de Porto Rico, la tempête Irène est requalifiée en ouragan

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Haïti et la République dominicaine en état d'alerte avant l'arrivée de la tempête Emily

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)