Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Maintenant, fais tes prières" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Amériques

L'ouragan Irène se dirige vers les Bahamas et la côte est des États-Unis

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/08/2011

Après avoir touché Haïti et la République dominicaine, l'ouragan Irène se dirige actuellement vers les Bahamas et pourrait atteindre la côte est des États-Unis en fin de semaine.

AFP - L'ouragan Irène progressait mercredi matin en direction des Bahamas, après s'être renforcé au-dessus de l'archipel britanniques de Turks et Caïcos, et devrait atteindre les côtes américaines en fin de semaine.


Avec des vents de 155 km/h, la perturbation est passée en ouragan de force 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui compte cinq niveaux, selon le Centre national des ouragans (NHC) installé à Miami (Floride) qui a averti que l'ouragan pourrait encore gagner en puissance.

Tôt mercredi matin, Irène se trouvait à 650 kilomètres au sud-est de Nassau (Bahamas) et progressait en direction de la côte sud-est des Etats-Unis, selon le dernier bulletin du NHC publié à 02H00 GMT.

"Nous prévoyons un renforcement (de l'ouragan), et Irène pourrait devenir un important ouragan d'ici à un jour ou deux", selon le NHC.

Attendue aux Bahamas mercredi et jeudi, où des vagues de près de quatre mètres pourraient frapper les côtes, la perturbation devrait atteindre les côtes américaines de Caroline du Nord et de Caroline du Sud en fin de semaine.

Le département d'Etat américain a recommandé à ses ressortissants de ne pas se rendre dans les îles Turks et Caïcos et aux Bahamas.

Dans l'île des Providenciales (Turks et Caïcos) l'aéroport, les banques et les supermarchés étaient fermés, et l'ouragan a provoqué des dégâts sur des lignes électriques et jonché de débris les rues de l'île.

Après les îles Turks et Caïcos et les Bahamas, l'ouragan devrait toucher les Etats-Unis. Selon le patron du Centre américain des ouragans, Bill Read, Irène devrait frapper les côtes de la Caroline du Nord et de la Caroline du Sud en début de journée samedi. "Mais la Nouvelle-Angleterre pourrait aussi subir l'impact d'Irène", a-t-il prévenu lors d'une conférence téléphonique.

Le NHC a également alerté contre un possible renforcement d'Irène, qui pourrait se transformer en ouragan de force 4 avant de toucher les Etats-Unis.

"Il est important que vous preniez la chose au sérieux", a demandé à la population Craig Furgate, chef de l’Agence fédérale des situations d'urgence. Les plages de la côte Est américaine sont en effet envahies par des cohortes de touristes lors du long week-end du Labor Day.

"Les risques sont élevés, car il suffirait d'une petite modification de la trajectoire vers la gauche pour renforcer beaucoup l'impact de la tempête sur une zone densément peuplée", a dit Dennis Feltgen, porte-parole du NHC.

Selon les prévisions du NHC, l'ouragan Irène pourrait remonter les côtes des Etats-Unis jusqu'au Delaware (à une centaine de km à l'est de Washington).

En République dominicaine, plus de 11.000 personnes ont été déplacées pendant le passage de l'ouragan le long de la côte Nord de l'île d'Hispaniola (partagée avec Haïti) dans la nuit de lundi à mardi, ont annoncé les autorités locales.

Haïti a été plutôt épargnée par l'ouragan, malgré quelques coulées de boue répertoriées sur la côte nord du pays.

Le passage d'Irène lundi sur le territoire américain de Porto Rico a fait une victime, une femme dont la voiture a été emportée alors qu'elle franchissait un pont au-dessus d'une rivière en crue, selon les autorités locales. L'ouragan a aussi provoqué des inondations, des chutes d'arbres et des coupures de courant qui ont affecté près d'un million de personnes.

Le président américain Barack Obama a déclaré l'état d'urgence sur le territoire de Porto Rico.

 

Première publication : 24/08/2011

  • INTEMPÉRIES

    À l'approche de l'ouragan Irène, l'ONU se mobilise en Haïti et République dominicaine

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    À l'approche de Porto Rico, la tempête Irène est requalifiée en ouragan

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Haïti et la République dominicaine en état d'alerte avant l'arrivée de la tempête Emily

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)