Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Les restes du vol AH5017 d’Air Algérie retrouvés dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Economie

Moody's abaisse la note de la dette nippone

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/08/2011

L'agence de notation Moody's a abaissé d'un cran la note de la dette souveraine du Japon. Les difficultés du pays à se doter d'une stratégie économique efficace, en raison de son instabilité politique, lui valent de passer de Aa2 à Aa3.

AFP - L'agence de notation financière Moody's a annoncé mercredi qu'elle baissait d'un cran à Aa3 la note de la dette à long terme du Japon à cause de l'endettement massif du pays, aggravé par le séisme du 11 mars dans le nord-est.

Le Japon est endetté à hauteur d'environ deux fois son produit intérieur brut (PIB) et le fardeau grossit chaque année via l'émission de bons du Trésor pour combler des rentrées très inférieures aux dépenses, notamment depuis la crise économique internationale de 2008-2009.

"La dégradation de la notation est motivée par d'importants déficits budgétaires et l'accumulation de la dette publique japonaise depuis la récession mondiale de 2009", a expliqué Moody's dans un communiqué.

Et l'agence d'ajouter que "plusieurs facteurs font qu'il est difficile pour le Japon de réduire la proportion de l'endettement vis-à-vis du PIB, d'où l'abaissement de sa note".

C'est la première fois qu'une grande agence de notation baisse la note du Japon depuis la catastrophe du 11 mars doublée d'un accident nucléaire à la centrale de Fukushima.

Moody's avait toutefois averti fin mai de ce risque.

"Le désastre a retardé la reprise après la récession mondiale de 2009 et aggravé la déflation. Les perspectives de croissance économique sont faibles, ce qui rend plus difficile pour le gouvernement d'atteindre les objectifs de réduction du déficit et de lancer une vaste réforme du système fiscal et de prestations sociales".

Alors que le Japon s'apprête à nommer la semaine prochaine son sixième Premier ministre en cinq ans, Moody's cite l'instabilité politique comme une des raisons qui obèrent des décisions pour le long terme.

"Au cours des cinq dernières années, les changements fréquents de dirigeants ont empêché le gouvernement de mettre en oeuvre des stratégies économiques et fiscales qui puissent être efficaces et durables", a-t-elle souligné.

Menace sur la zone euro

Première publication : 24/08/2011

  • MONNAIE

    Intervention du Japon sur le marché des changes pour affaiblir le yen

    En savoir plus

  • JAPON

    L'agence de notation S&P craint une aggravation de l'important déficit public nippon

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)