Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Prime d'activité : le plan de François Hollande pour la jeunesse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Séisme : "Le Népal dévasté"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Népal : "Le toit du monde s'est écroulé"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Volkswagen : sortie de route pour le patriarche Ferdinand Piëch

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France peut-elle faire pression pour éviter l'exécution de Serge Atlaoui ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée : l'absence de stratégie en Europe mise en cause

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide des Arméniens : déni et mémoire se côtoient cent ans après

En savoir plus

Moyen-orient

Regain de tension autour de la bande de Gaza

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/08/2011

Malgré la trêve conclue lundi entre Israël et le Hamas, des obus de mortier ont été tirés ce mercredi depuis l'enclave palestinienne sur le sud d'Israël. Tsahal a répliqué par de nouveaux raids aériens.

AFP - Au moins deux obus de mortier ont été tirés mercredi matin depuis Gaza contre Israël, qui a riposté par des raids aériens, après la mort d'un chef du Jihad islamique dans la nuit lors d'une attaque israélienne.

Deux obus de mortier tirés mercredi matin à partir de la bande de Gaza se sont abattus sans faire de blessés sur le district d'Eshkol, dans le sud d'Israël, ont indiqué l'armée et la police israéliennes.

"L'aviation israélienne a immédiatement attaqué deux terroristes auteurs de ces tirs, dans le nord de la bande de Gaza", a ensuite indiqué un porte-parole militaire.

A Gaza, une source médicale a ensuite fait état de deux Palestiniens blessés mercredi matin à Deir el-Ballah, dans le secteur central de la bande de Gaza, lors d'attaques de l'aviation israélienne.

Peu après, les Brigades Al-Qods, la branche armée du Jihad islamique, ont revendiqué dans un communiqué publié à Gaza des tirs d'obus de mortier contre Israël, après la mort dans la nuit d'un de ses chefs lors d'un raid aérien israélien.

"Nous avons tiré ce matin (mercredi) six obus de mortier contre le barrage routier de Kissoufim" tenu par l'armée israélienne entre la bande de Gaza et Israël, ont indiqué dans un communiqué les Brigades Al-Qods en précisant qu'elles ont ainsi vengé Ismaïl al-Asmar, 34 ans, un des chefs du Jihad tué dans la nuit lors d'un raid aérien israélien contre la bande de Gaza qui a aussi blessé un Palestinien.

Le barrage de Kissoufim se trouve dans le district d'Eshkol.

Ce regain de violence est survenu au surlendemain d'une trêve entre Israël et le Hamas qui contrôle le territoire palestinien.

Aucun projectile n'a été tiré mardi vers le territoire israélien, contre onze la veille, selon un porte-parole de l'armée.

"Le cabinet israélien de sécurité doit se réunir mercredi", a indiqué à l'AFP sans autre précision un haut responsable israélien qui a requis l'anonymat. Selon la radio publique, cette instance qui compte 15 ministres doit se réunir pendant six heures.

Selon la radio publique israélienne, la population des agglomérations israéliennes limitrophes de la bande de Gaza a été avertie de se tenir à proximité des abris, de crainte d'une reprise des tirs de roquettes palestiniennes.

Première publication : 24/08/2011

  • PROCHE-ORIENT

    Tsahal renonce à une opération terrestre dans la bande de Gaza

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Des factions palestiniennes à Gaza s'accordent sur une trêve avec Israël

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Regain de tensions entre la bande de Gaza et Israël

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)