Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Hu Jintao renouvelle sa confiance en l'euro auprès de Nicolas Sarkozy

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/08/2011

Malgré la crise des dettes souveraines, le président chinois Hu Jintao maintient sa confiance dans l'euro, selon son homologue français, Nicolas Sarkozy, avec qui il s'est entretenu jeudi à Pékin.

AFP - Le président chinois Hu Jintao a "confiance dans l'euro", malgré l'emballement des déficits budgétaires dans l'eurozone, a affirmé jeudi à Pékin le président français Nicolas Sarkozy.

"Le président Hu n'est pas inquiet de la situation de la zone euro", a déclaré le chef de l'Etat français après un dîner de travail avec son homologue chinois. "Il nous a indiqué la confiance qu'il avait dans l'euro."

Le président français a constaté une "grande identité de vues (entre la France et la Chine) sur l'appréciation de la situation internationale et la nécessité qu'il y aura à coordonner les politiques des membres du G20 pour prendre des initiatives afin de renforcer la confiance dans le monde".

La Chine : le pays anti crédit

La France et la Chine souhaitent des "progrès sur la convertibilité du yuan", a par ailleurs assuré Nicolas Sarkozy, en précisant que cette évolution devait se faire "sans précipitation".

"Nous souhaitons progresser sur la convertibilité du yuan", la devise chinoise, a dit M. Sarkozy.

Il a aussi évoqué la possibilité d'une "intégration du yuan dans les DTS" (droits de tirage spéciaux).

Actuellement, le panier des DTS du Fonds monétaire international (FMI), inventé en 1969 pour servir d'actif de réserve international, à côté de l'or et du dollar, est composé de quatre monnaies (dollar, euro, livre et yen).

La France souhaite faire des DTS, qui n'ont jusque-là joué qu'un rôle modeste, un élément important de la réforme du système monétaire international qu'il a inscrite à l'agenda de son mandat à la tête du G20.

 

Première publication : 25/08/2011

  • ÉTATS-UNIS - CHINE

    Pékin juge sévèrement l'accord sur la dette publique américaine

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)