Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • L’Australie déjoue des meurtres projetés par l’État islamique

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

Asie - pacifique

Hu Jintao renouvelle sa confiance en l'euro auprès de Nicolas Sarkozy

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/08/2011

Malgré la crise des dettes souveraines, le président chinois Hu Jintao maintient sa confiance dans l'euro, selon son homologue français, Nicolas Sarkozy, avec qui il s'est entretenu jeudi à Pékin.

AFP - Le président chinois Hu Jintao a "confiance dans l'euro", malgré l'emballement des déficits budgétaires dans l'eurozone, a affirmé jeudi à Pékin le président français Nicolas Sarkozy.

"Le président Hu n'est pas inquiet de la situation de la zone euro", a déclaré le chef de l'Etat français après un dîner de travail avec son homologue chinois. "Il nous a indiqué la confiance qu'il avait dans l'euro."

Le président français a constaté une "grande identité de vues (entre la France et la Chine) sur l'appréciation de la situation internationale et la nécessité qu'il y aura à coordonner les politiques des membres du G20 pour prendre des initiatives afin de renforcer la confiance dans le monde".

La Chine : le pays anti crédit

La France et la Chine souhaitent des "progrès sur la convertibilité du yuan", a par ailleurs assuré Nicolas Sarkozy, en précisant que cette évolution devait se faire "sans précipitation".

"Nous souhaitons progresser sur la convertibilité du yuan", la devise chinoise, a dit M. Sarkozy.

Il a aussi évoqué la possibilité d'une "intégration du yuan dans les DTS" (droits de tirage spéciaux).

Actuellement, le panier des DTS du Fonds monétaire international (FMI), inventé en 1969 pour servir d'actif de réserve international, à côté de l'or et du dollar, est composé de quatre monnaies (dollar, euro, livre et yen).

La France souhaite faire des DTS, qui n'ont jusque-là joué qu'un rôle modeste, un élément important de la réforme du système monétaire international qu'il a inscrite à l'agenda de son mandat à la tête du G20.

 

Première publication : 25/08/2011

  • ÉTATS-UNIS - CHINE

    Pékin juge sévèrement l'accord sur la dette publique américaine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)