Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

SPORT

Une grève des footballeurs italiens menace la reprise du championnat

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/08/2011

Après l'Espagne, les joueurs italiens pourraient ne pas jouer la première journée du championnat en Italie. Leur syndicat menace de faire grève si un accord n'est pas trouvé avec les clubs sur la nouvelle convention collective.

AFP - Le syndicat des footballeurs italiens (AIC) et les 20 clubs de 1re division (Serie A) n'ont pas trouvé mercredi d'accord sur la convention collective en gestation depuis neuf mois, et la menace d'une grève des joueurs se profile - comme en Espagne - pour la 1re journée ce week-end.

Les clubs de Serie A "ont voté à 18 voix contre deux contre un accord l'AIC", a dit Maurizio Beretta, le président de la Ligue (Lega), c'est-à-dire pour le refus de signer la nouvelle convention collective voulue par les joueurs, la précédente arrivant à son terme.

"Pour le moment, les conditions ne sont pas réunies pour que nous jouions", a assuré le président du syndicat des joueurs italiens (AIC), Damiano Tommasi, qui avait déjà menacé lundi d'une grève.

"Je suis mortifié si on ne joue pas ce week-end, mais on ne peut pas commencer le championnat sans la convention collective", a ajouté Tommasi.

Deux points notamment posent problème, les article 4 et 7.

L'article 7 concerne les joueurs mis à l'écart de l'effectif: les joueurs refusent de s'entraîner à part quand leur club ne veut plus de certains d'entre eux et s'opposent aux dispositions pour solder la dernière année de contrat.

L'article 4 concerne la taxe de solidarité, que les joueurs demandent à leurs clubs de payer.

Le conseil fédéral se réunit à nouveau jeudi matin (09h00 GMT) pour tenter de sortir de l'impasse.

"Le pistolet sur la tempe"

"On risque la grève? Alors ne commencez pas le championnat, on ne peut pas toujours avoir le pistolet sur la tempe", a déclaré le président de Naples, Aurelio De Laurentiis, à la fin de l'assemblée de la Lega.

"Je ne veux faire la guerre à personne. C'est un problème culturel qu'il faut surmonter, pour le bien du football. Le contrat actuel (la convention collective, ndlr) est vieux de 30 ans, il faut le moderniser", a-t-il ajouté.

Le conseil fédéral avait avalisé mercredi matin la nouvelle convention collective voulue par l'AIC.

Si en Espagne les joueurs ont déjà fait la grève pour la première journée ce week-end et menacent de récidiver samedi et dimanche, à cause du trop grand nombre de salaires impayés, les Italiens avaient plusieurs fois menacé d'une grève la saison passée sans en arriver à cette extrémité.

L'an dernier, l'AIC avait annoncé une grève pour les 11 et 12 décembre avant de retirer le préavis le 9 décembre, un accord verbal ayant été trouvé... mais jamais écrit ni signé.
 

Première publication : 25/08/2011

  • FOOTBALL - LIGA

    Les joueurs espagnols maintiennent leur grève pour la deuxième journée de championnat

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La première journée de Liga reportée en raison d'une grève des joueurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)