Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Amériques

Après avoir frappé les Bahamas, l'ouragan Irène se dirige vers la côte est des États-Unis

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/08/2011

Après avoir touché Haïti et la République dominicaine, l'ouragan Irène a frappé les Bahamas ce jeudi. Il pourrait atteindre la côte est des États-Unis en fin de semaine et devenir un ouragan de catégorie 4.

REUTERS - Le puissant ouragan Irene s'est abattu jeudi sur les Bahamas en provenance des Caraïbes selon une trajectoire qui devrait l'amener à remonter la côte Est des Etats-Unis le week-end prochain à partir de la Caroline du Nord, peut-être jusqu'à New York.

Classé en catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui compte cinq degrés, Irene est accompagné de vents soufflant à près de 200 km/h. Les îles du sud-est de l'archipel des Bahamas ont été balayées par des bourrasques de vent et de pluie alors que le niveau de la mer a monté dangereusement.

"Il y a une alerte au cyclone pour le sud-est, le centre et le nord-ouest des Bahamas", a indiqué jeudi le centre américain de veille cyclonique (NHC).

Des touristes ont fui face à la progression de l'ouragan et des compagnies maritimes ont supprimé les escales de leurs navires de croisière aux Bahamas.

A 06h00 GMT jeudi, le centre d'Irene se trouvait à un peu plus de 150 km au sud-est de Nassau, la capitale des Bahamas, et à plus de 1.200 km de Cape Hatteras, en Caroline du Nord.

Il devrait quitter l'archipel jeudi puis gagner en puissance au-dessus des eaux chaudes de l'Atlantique pour atteindre samedi après-midi la bande côtière des Outer Banks en Caroline du Nord.

Ensuite, les météorologues prévoient que l'ouragan va longer la côte Est des Etats-Unis sur plusieurs centaines de kilomètres jusqu'à la Nouvelle-Angleterre.

Même si le centre de l'ouragan reste à l'écart des côtes, il pourrait frapper des villes comme Washington et New York avec vents et pluies, provoquant inondations et coupures de courant.

Bill Read, directeur du NHC, a dit qu'une "forte menace" devait être prise en compte en Nouvelle-Angleterre, et peut-être à Long Island (Etat de New York) à compter de dimanche.

Irene, premier cyclone de l'année à menacer sérieusement les Etats-Unis côté Atlantique, pourrait devenir un ouragan de catégorie 4 jeudi.

L'ouragan pourrait aussi être la première dépression de cette force à toucher de plein fouet le sol américain depuis le passage de Ike sur le Texas en 2008. Mais selon les spécialistes, il ne devrait pas menacer les installations pétrolières et gazières américaines du golfe du Mexique.

Il a déjà fait deux morts dans les Caraïbes: une femme à Porto Rico et un Haïtien en République dominicaine ont été emportés par des inondations.

 

Première publication : 25/08/2011

  • INTEMPÉRIES

    L'ouragan Irène se dirige vers les Bahamas et la côte est des États-Unis

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    À l'approche de l'ouragan Irène, l'ONU se mobilise en Haïti et République dominicaine

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    À l'approche de Porto Rico, la tempête Irène est requalifiée en ouragan

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)