Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nuits de violences à Ferguson et 15e sommet de la Francophonie à Dakar

En savoir plus

DÉBAT

Débat en France sur un État palestinien et l'accord sur le nucléaire iranien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La francophonie, belle et bien vivante !

En savoir plus

#ActuElles

Quarante ans d'IVG : un droit fondamental à défendre

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - Google : le géant du Net bientôt scindé en deux ?

En savoir plus

FOCUS

Bien qu'ébranlée, la protestation citoyenne se poursuit à Hong Kong

En savoir plus

TECH 24

Oculus Rift : la vie des autres

En savoir plus

REPORTERS

Liban : Chebaa au cœur de la poudrière

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Djilali Benchabane, spécialiste du Moyen-Orient et du Golfe arabo-persique

En savoir plus

Afrique

Les combattants anti-Kadhafi poursuivent leur route vers Syrte

Vidéo par Virginie HERZ , Matthieu MABIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/08/2011

Malgré la résistance des loyalistes, les anti-Kadhafi poursuivent leur objectif d'atteindre Syrte, le fief du dirigeant en fuite. Un calme précaire règne à Tripoli, tandis que des combats persistent sur le front est.

AFP - Des échanges de tirs sporadiques avaient lieu vendredi dans l'est de la Libye, où les forces du régime déchu résistaient toujours aux rebelles bloqués près de la ville pétrolière de Ras Lanouf, selon un journaliste de l'AFP sur place.

Les forces fidèles à l'ancien homme fort Mouammar Kadhafi contrôlaient la localité de Ben Jawad et continuaient de tirer des roquettes en direction de Ras Lanouf, à une vingtaine de kilomètres plus à l'est, tombée mardi aux mains de la rébellion.

L'objectif des rebelles est d'avancer jusqu'à Syrte, un bastion du régime et région natale de M. Kadhafi qui résiste malgré les frappes de l'Otan, à environ 140 km à l'ouest de Ben Jawad.

Après avoir reculé de plus d'une centaine de kilomètres en quelques jours avec les rebelles sur leurs talons, les soldats pro-Kadhafi se sont arrêtés il y a trois jours à Ben Jawad et depuis, la ligne de front reste bloquée à mi-chemin entre Ben Jawad et Ras Lanouf.

Des roquettes ont atteint la limite de la zone résidentielle de Ras Lanouf, selon des combattants rebelles. Les journalistes de plusieurs médias étrangers sont bloqués au niveau de la raffinerie de cette ville côtière.

"Nous n'avançons pas, nous ne faisons que riposter", a déclaré un combattant rebelle au poste de contrôle de la raffinerie de Ras Lanouf.

Les pro-Kadhafi tirent des roquettes et les rebelles ripostent à l'artillerie. "Pour le moment nous attendons, nous ne faisons que riposter avec de l'artillerie à leurs tirs de roquettes", a confirmé un responsable rebelle en faisant état de négociations en cours avec les chefs tribaux de Ben Jawad en vue d'une reddition pacifique.

Des tirs sporadiques se poursuivaient en fin d'après-midi, avec des explosions à intervalles réguliers.

Des véhicules de rebelles transportant des provisions et des minutions traversaient le poste de contrôle en direction du front, alors que des ambulances passaient en trombe dans les deux sens. Les rebelles postés au barrage fouillaient scrupuleusement les véhicules se rendant au front.

Les rebelles affirment avoir pénétré mardi soir dans Ben Jawad, puis s'en être retirés par précaution.

Le front Est, qui a beaucoup fluctué au début du conflit sans jamais dépasser Ben Jawad, est resté bloqué des mois près de Brega, à 240 km au sud-ouest de Benghazi. Mais après des semaines d'une rude bataille, les forces pro-Kadhafi ont évacué ce site pétrolier le 22 août et fui vers l'ouest.

Malgré la prise de la majeure partie de la capitale Tripoli par les rebelles et la fuite de Mouammar Kadhafi, qui reste introuvable malgré quelques messages sonores dont le dernier remonte à jeudi, ce qui reste des forces fidèles au régime continuent de résister dans l'Est comme dans l'Ouest du pays.

Première publication : 26/08/2011

  • LIBYE

    Les principales têtes d'affiche du Conseil national de transition libyen

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'Union africaine refuse de reconnaître le CNT

    En savoir plus

  • LIBYE

    Revivez les évènements du 26 août minute par minute

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)