Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Moyen-orient

Les forces de sécurité ouvrent le feu sur des manifestants dans la banlieue de Damas

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/08/2011

De nouveaux rassemblements contre le régime de Bachar al-Assad ont lieu, ce vendredi, en Syrie. Les forces de sécurité auraient tué au moins deux personnes à Douma, un faubourg de la capitale. Huit civils ont aussi été tués dans la nuit.

REUTERS - Les forces de sécurité syriennes ont ouvert le feu vendredi sur des manifestants à Douma, un faubourg de Damas, alors que les rassemblements contre le président Bachar al Assad se poursuivaient en ce jour de grande prière, ont rapporté des militants d'opposition.

"Des manifestants nous ont téléphoné pour dire qu'il y avait deux morts mais nous ne pouvons pas le confirmer", a dit par téléphone à Reuters un opposant joint à Damas.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, selon l'opposition, les forces gouvernementales ont tué huit personnes en réprimant des manifestations encouragées par les victoires des rebelles en Libye.

"Félicitations au peuple libyen", pouvait-on lire sur des pancartes de manifestants jeudi soir à Kissoueh, au sud de Damas. "Dieu est avec nous. La révolution rassemble les gens libres", scandaient d'autres manifestants dans la station balnéaire de Zabadani, près de la frontière libanaise.

Sept manifestants ont été tués près de la ville de Hama, dans la campagne d'Alep, dans le nord du pays, ainsi que dans la ville de Homs, selon les activistes.

"La meilleure réponse à donner à Assad, c'est de manifester pacifiquement dans les rues au moment où un autre dictateur tombe en Libye", a dit le dissident Adib Chichakli, petit-fils d'un des premiers présidents de la Syrie indépendante.

La huitième victime civile est un chauffeur de camion turc, tué par une milice pro-Assad dans la ville de Rastan alors qu'il roulait vers la Turquie, ont rapporté les activistes.

D'après les Nations unies, la répression du mouvement de contestation a fait 2.200 morts depuis le mois de mars.

 

Première publication : 26/08/2011

  • SYRIE

    Un célèbre caricaturiste syrien passé à tabac

    En savoir plus

  • Peter Harling, directeur des programmes Irak, Syrie et Liban, International Crisis Group

    En savoir plus

  • SYRIE

    De nouvelles sanctions économiques peuvent-elles faire plier le régime de Damas ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)