Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

FRANCE

Marine Le Pen en campagne auprès de l'électorat pieds-noirs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/08/2011

En marge d'un rassemblement de pieds-noirs dans les Pyrénées-Orientales, la présidente du Front national a insisté sur la reconnaissance de la responsabilité de l'État dans les évènements liés à l'indépendance algérienne de 1962.

AFP - Marine Le Pen, présidente du Front national, a assuré samedi aux pieds-noirs qu'elle satisferait leurs grandes revendications si elle est élue présidente, dans un effort pour rallier un électorat réceptif.

Mme Le Pen a accusé le président Nicolas Sarkozy de ne pas avoir tenu les promesses qu'il avait faites aux pieds-noirs pendant la campagne de 2007.

Les promesses des différents gouvernements et celles de M. Sarkozy, "nous ferons en sorte de les remplir si le peuple français nous fait confiance en 2012", a-t-elle dit à la presse en marge d'un rassemblement de pieds-noirs au Barcarès.

En particulier, l'Etat français doit reconnaître sa responsabilité dans les événements qui ont accompagné l'indépendance algérienne de 1962, a-t-elle dit.

Mme Le Pen n'aurait jamais cru que les pieds-noirs et les harkis "seraient cinquante ans après toujours les victimes de promesses qui n'ont jamais été tenues... Le comportement à leur égard est éminemment criticable. Je pense qu'ils savent qu'ils peuvent compter sur nous comme ils ont toujours pu le faire", a-t-elle dit. Elle s'est réclamée de son père qui avait abandonné son mandat de député pour aller combattre en Algérie.

Mme Le Pen et son compagnon Louis Aliot, vice-président du Front national et fils lui-même de rapatriée, ont passé une grande partie de la journée parmi des centaines de pieds-noirs. Ils ont déposé une gerbe devant une stèle à la mémoire des rapatriés, chanté le Chant des Africains, visité les stands de ce rassemblement pied-noir. Ils devaient prendre la parole après avoir déjeuné au milieu d'eux.

Les pieds-noirs passent pour très majoritairement acquis à la droite. Le Front national estime que M. Sarkozy a pris chez eux beaucoup de voix à Jean-Marie Le Pen en 2007 avec des promesses qu'il n'a pas tenues.

Les pieds-noirs "ont le sentiment - je pense à juste titre - d'être baladés depuis maintenant des années", a dit Mme Le Pen. Elle a pris en exemple le retrait "piteux" selon elle d'un alinéa très controversé qui disait l'impact positif de la colonisation dans une loi de 2005.
 

Première publication : 27/08/2011

  • Caroline Fourest, journaliste et co-auteur de "Marine Le Pen"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Marine Le Pen au défilé FN du 1er-Mai en tant que présidente de parti

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)