Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La fin du calvaire pour Peter Theo Curtis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls : le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu à Gaza : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • Kiev dénonce une invasion russe et en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

  • Michel Platini renonce à briguer la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • Trafic présumé de bébés : le président du Parlement a quitté le Niger

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

FRANCE

L'Afssaps met en garde contre un médicament utilisé comme "coupe-faim"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/08/2011

L'Epitomax, médicament conçu pour lutter contre l'épilepsie et la migraine, est utilisé par certains patients pour perdre du poids en raison de ses effets indésirables. L'Afssaps lance un avertissement contre cet usage détourné.

REUTERS - L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a lancé une mise en garde contre un médicament conçu à l'origine pour le traitement de l'épilepsie et de la migraine, mais utilisé par les patients pour perdre du poids.

L'Epitomax, dont 90.000 boîtes sont vendues chaque mois, est utilisé comme coupe-faim et comme produit d'amaigrissement en dehors de toute autorisation de mise sur le marché pour cet usage, affirme samedi le directeur de l'Afssaps, Dominique Maraninchi, dans un entretien à La Provence.

"Dans une lettre aux médecins et aux professionnels de santé, nous rappelons que les effets indésirables de ce médicament sont bien connus et fréquents", dit-il.

"Prendre ces risques pour maigrir au lieu de se faire suivre normalement est grave. Le médicament n'est pas un jeu", ajoute-t-il.

Directeur de l'Afssaps depuis février, Dominique Maraninchi explique avoir tiré les enseignements de l'affaire du Mediator.

Communément utilisé comme coupe-faim, ce médicament produit par le laboratoire Servier est accusé d'avoir causé de 500 à 2.000 décès en France en 33 ans de commercialisation (1976-2009).

"Dans le dossier Mediator, il y a eu des tergiversations, du temps perdu sur les expertises et les décisions qui ont eu un lourd impact humain. Aujourd'hui l'Afssaps réagit très rapidement pour stopper les dérives", dit-il.

Le professeur marseillais cite ainsi le cas de l'Actos, un autre antidiabétique à l'origine de problèmes cardiaques sérieux, retiré du marché en quatre mois.

Dominique Maraninchi rappelle que la réactivité et la transparence seront au coeur de la loi sur le médicament qui doit être débattue à l'Assemblée nationale à partir du 27 septembre.

"L'Afssaps aura les moyens de son indépendance pour recruter, développer l'expertise en interne et échapper aux lobbying des laboratoires", promet-il.
 

Première publication : 27/08/2011

  • ÉTATS-UNIS

    L'évolution de la politique de prévention contre le tabagisme irrite les cigarettiers

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Un accord permet la vente à bas prix de médicaments contre le sida aux pays pauvres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)