Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

Asie - pacifique

La République séparatiste d'Abkhazie a élu son président, une "farce" pour Tbilissi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/08/2011

La République séparatiste géorgienne pro-russe d'Abkhazie a élu ce vendredi son président. Alexandre Ankvab, 58 ans, entend prolonger le "partenariat stratégique" avec les Russes. Tbilissi a qualifié cette élection d'acte "cynique".

AFP - Alexandre Ankvab a été élu président de l'Abkhazie au cours d'une élection anticipée dans cette république séparatiste géorgienne pro-russe, organisée trois ans après la reconnaissance de ce territoire par Moscou et dénoncée par Tbilissi.

M. Ankvab, 58 ans, qui était jusqu'à présent vice-président de l'Abkhazie, a obtenu 54,86% des voix. Le taux de participation était de plus de 70%.

M. Ankvab, qui a fait une carrière classique d'apparatchik soviétique, était ministre de l'Intérieur de l'Abkhazie pendant la guerre avec la Géorgie en 1992-1993.

Il a été blessé en 2010 lors de tirs d'inconnus contre sa maison, le quatrième attentat contre lui depuis 2005.

Cette présidentielle anticipée a été convoquée après le décès en mai, des suites d'un cancer, du président abkhaze Sergueï Bagapch.

"La Russie a été et restera le partenaire stratégique de l'Abkhazie dans tous les domaines", a déclaré M. Ankvab à l'agence Interfax.

De son côté, Tbilissi a protesté contre cette élection, en la qualifiant de "farce" et d'"acte cynique".

"Les forces d'occupation russes et leur régime à Soukhoumi ont organisé un nouvel acte cynique de politique pseudo-démocratique", a déclaré le ministère géorgien des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Aucune décision sur l'avenir de l'Abkhazie ne peut être légitime alors qu'un demi-million de déplacés, soit trois quart de la population de la région, sont privés de leur droit" de vote, selon la même source.

La Russie maintient d'importantes forces en Abkhazie et en Ossétie du Sud depuis la guerre éclair avec la Géorgie, qui s'est soldée par la défaite de Tbilissi en août 2008.

Selon des experts, Moscou va conserver ses positions, voire accroître son influence à l'issue de ce scrutin.

L'Abkhazie s'est séparée de la Géorgie pendant le conflit de 1992-1993, qui a fait plusieurs milliers de morts. Outre la Russie, seuls le Venezuela et la petite île de Nauru dans l'Océan Pacifique ont reconnu à ce jour l'indépendance de l'Abkhazie.

 

Première publication : 27/08/2011

  • CAUCASE

    Moscou déploie des missiles de défense anti-aérienne en Abkhazie

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Medvedev en visite surprise en république séparatiste géorgienne d'Abkhazie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)