Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Afrique

La brigade de Misrata a emporté le poing de cuivre de Bab al-Aziziya

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/08/2011

Les combattants de Misrata sont installés sur la plage privée de la femme de Kadhafi. De la bataille de Tripoli, ils rapportent un symbole du régime déchu : le poing de cuivre, sculpture de Bab al-Aziziya, le QG de Kadhafi.

Depuis la bataille de Tripoli, la brigade de Misrata a choisi comme camp de base la plage privée de la femme de Kadhafi. Les combattants anti-Kadhafi ont ramené un "souvenir" de la capitale libyenne, un symbole du régime déchu pris à Bab al-Aziziya : le célèbre poing de cuivre qui enserre en le brisant un avion de chasse, évocation du bombardement raté de l'US Air Force en 1986. Ces hommes de Misrata disent vouloir "l'apporter sur la place centrale de Misrata".

La sculpture de Bab al-Aziziya apparaissait souvent à la télévision libyenne lors des discours de Mouammar Kadhafi.

Les hommes et les munitions continuent à affluer depuis Misrata pour tenter de capturer le colonel Kadhafi, toujours en fuite.

Première publication : 28/08/2011

  • EN IMAGES - EXCLUSIF

    Au cœur de la bataille d'Abou Salim

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le calme est de retour à Tripoli après plusieurs jours de combats

    En savoir plus

  • REPORTAGE - EXCLUSIF

    Dans l'hôpital central de Tripoli, les blessés affluent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)