Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Afrique

L'épouse de Kadhafi et trois de ses enfants sont entrés en Algérie

Vidéo par Axelle SIMON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/08/2011

Selon un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères, l'épouse de Kadhafi, deux de ses fils et sa fille Aïcha sont entrés en Algérie lundi. L'ex-dirigeant libyen se trouverait au sud de Tripoli, selon l'agence italienne Ansa.

AFP - Les autorités algériennes ont annoncé l'arrivée lundi d'une partie de la famille du colonel Mouammar Kadhafi sur leur  territoire, alors que les membres du clan restaient introuvables depuis la chute de Tripoli.
              
L'épouse du colonel Mouammar Kadhafi et trois enfants de l'ex-chef de la révolution libyenne sont entrés lundi en territoire algérien, a annoncé le ministère algérien des Affaires étrangères.
              
"L'épouse de Mouammar El Gueddafi, Safia, sa fille Aïcha, ses fils Hannibal et Mohamed, accompagnés de leurs enfants sont entrés en Algérie à 08h45 (07H45 GMT) par la frontière algéro-libyenne", a déclaré le ministère dans un communiqué diffusé par l'agence APS, sans fournir d'indication sur l'ancien homme fort libyen lui-même.

"Cette information a été portée à la connaissance du secrétaire général  des Nations unies, du président du Conseil de sécurité et de M. Mahmoud Djibril, président du Conseil exécutif du Conseil national de transition libyen", a ajouté le ministère dans le communiqué.
              
Les autorités, qui ont réaffirmé leur "stricte neutralité" dans le conflit libye, n'ont pas justifié l'autorisation donnée d'entrée sur son territoire des quatre Kadhafi pas plus qu'elles n'ont précisé s'ils étaient entrés par voie aérienne ou terrestre, car les deux pays sont frontaliers.             

La fille de Kadhafi, Aïcha, serait à moins de 48 heures d'accoucher
              
Selon des sources locales citées par le patron du quotidien Ennahar, Anis Rahmani, une trentaine de personnes, dont dix "rescapés" non membres de la famille Kadhafi et grièvement blessés, ont pu passer la frontière en plein Sahel à l'extrême frontière sud de l'Algérie à hauteur de Djanet (plus de 2000 km au sud d'Alger).
              
"Ils sont entrés en Algérie en catastrophe car ils étaient pourchassés" par les rebelles, selon les mêmes sources.
              
"Aïcha, la fille de Kadhafi, devrait accoucher aujourd'hui ou demain et a besoin de soins médicaux", selon ces sources.
              
Le groupe devrait rester "quelque temps à Djanet (est)", ont-elles ajouté.
              
Dans son édition en ligne, le quotidien El-Watan a également annoncé que l'Algérie a fermé lundi ses frontières avec la Libye après avoir décrété une alerte générale.
              
La fin du ramadan mardi ou mercredi et le fait que ces Kadhafi "ne soient pas recherchée par la Cour pénale international (CPI) pourraient expliquer cette décision algérienne", selon un politologue algérien Abdelaziz Djerrad, ancien haut fonctionnaire des Affaires étrangères et de la présidence.
              
Une décision "humanitaire", selon lui, qu'Alger a probablement prise "après consultations avec les Libyens, mais aussi la France et les Etats-Unis", membres actif de l'Otan dans son soutient au CNT.
              
 Mohamed, l'aîné, est un homme de réseau très discret. Hannibal, 33 ans, est surtout connu pour ses excès de comportement à l'origine d'une grave crise diplomatique entre Tripoli et Berne. Aïcha, l'avocate, avait déposé une plainte rejetée fin juin à Paris pour "assassinat" et "crimes de guerre" après la mort de quatre membres de sa famille, dont un de ses sept frères, lors d'un bombardement de l'Otan le 30 avril sur Tripoli.
              
Safia Farkash, mère de sept des huit enfants biologiques de Mouammar Kadhafi dont elle est la seconde épouse, est une femme discrète infirmière de métier, reconnue pour sa fortune et son influence considérables.
              
Une source rebelle libyenne, relayée par l'agence égyptienne Mena, avait affirmé la semaine dernière qu'un convoi de Mercedes blindées transportant peut être les Kadhafi était entré en territoire algérien. Alger avait catégoriquement démenti.
              
Lundi matin, Alger, qui n'a pas reconnu le CNT, a annoncé la tenue samedi d'une rencontre au Caire entre son ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci et le numéro deux du CNT Mahmoud Djibril.

 

 

 

 

Première publication : 29/08/2011

  • LIBYE

    Face au CNT, Alger se terre dans la diplomatie du silence

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'islamisme est-il soluble dans la révolution libyenne ?

    En savoir plus

  • LIBYE

    Syrte dans la ligne de mire des combattants anti-Kadhafi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)