Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 30/08/2011

"Mais que fait la police?"

Presse française, Mardi 30 août. Au menu de la presse française ce matin, Marseille, Marseille et encore Marseille. Après la visite express de Martine Aubry dans la deuxième ville du pays, le débat sur l’insécurité dans la cité phocéenne, connaît un regain, gauche et droite s’en renvoyant la responsabilité.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
 
On commence cette revue de presse française ce matin  avec le Parisien, qui revient sur la visite de Martine Aubry hier à Marseille.
 
La candidate à la primaire socialiste a fait une «descente» express  (4 heures montre en main) dans la deuxième ville de France. Alors pourquoi cette visite surprise, et pourquoi à Marseille?
Tout d’abord parce que la candidate, qui est loin pour le moment derrière François Hollande, a voulu, à travers ce que le Parisien qualifie d’ «opération commando», «montrer qu’elle peut cogner fort».
Et parce que Marseille, ville gérée par la droite dans un département de gauche, est  au cœur d’une polémique entre les uns et les autres sur ces questions de sécurité. Depuis plusieurs semaines, les faits-divers marseillais remplissent les colonnes des journaux, et Martine Aubry a voulu expliquer que Marseille c’est le symbole de l’échec de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité: «sa politique de sécurité est un fiasco, il utilise l’insécurité, il ne la combat pas».
 
La réplique du ministre de l’Intérieur à Martine Aubry ne s’est en tout cas pas fait attendre, et elle est  à lire ce matin dans les pages du Figaro.
Claude Guéant qui était lui aussi en ville pour y nommer un nouveau préfet, a choisi de répondre en attaquant la gauche sur son bilan: la progression de la délinquance à Marseille remonte d’après lui à l’époque Jospin.
Marseille que le Figaro décrit dans ses colonnes comme une ville en proie à toutes les violences, «éclaboussée par les règlements de compte à la kalachnikov en plein jour, minée par les rackets et les trafics de drogue, Marseille comme engluée dans une spirale délinquante où l’on détrousse et où l’on braque jusque dans le centre-ville».
 
Pour terminer sur cette polémique marseillaise, je vous propose de jeter un coup d’œil à la tribune publiée ce matin dans Libération signée par le socialiste marseillais Patrick Menucci. Il explique ce matin que si Marseille va mal, si Marseille traverse «une crise morale sans précédent», je cite, c’est qu’elle serait frappée plus durement qu’ailleurs par «la crise économique».
 
L’insécurité à Marseille, mais aussi le sentiment d’insécurité des Français, dans les zones rurales, les quartiers sensibles et les villes moyennes: c’est à la Une du Monde, qui s’est livré à une longue enquête sur ce sujet, partout en France.
D’après le journal, les Français disent partout qu’ils sont inquiets du manque de moyens des forces de l’ordre; «mais que fait la police ?», c’est le titre de cette enquête.
 
Et on termine cette revue de presse par deux infos, une info sur DSK, et l’autre sur Jacques Chirac.
La première est à lire dans le Figaro, qui nous raconte que Sarcelles, la ville de DSK, se prépare à fêter le retour de «Dominique», Sarcelles qui sera peut-être le point de départ d’un retour en politique ?
 
L’autre nouvelle est à lire dans le Parisien, qui nous apprend que Jacques Chirac se rendra bien à son procès sur les emplois fictifs de la Ville de Paris mardi prochain. Jacques Chirac dont la santé fait l’objet de pas mal de spéculations depuis deux mois.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/09/2014 Réchauffement climatique

"La revanche de David Cameron"

Presse internationale, lundi 22 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, une proposition très habile de David Cameron, et le sommet sur le climat convoqué demain par...

En savoir plus

22/09/2014 François Hollande

"Le loup et l'agneau"

Presse française, lundi 22 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le retour sur le devant de la scène politique de Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence de l’UMP.

En savoir plus

18/09/2014 Belgique

"DDay"

Presse internationale, jeudi 18 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse. C’est le jour J.

En savoir plus

18/09/2014 Nicolas Sarkozy

"Kilt ou double"

Presse française, jeudi 18 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse, l’intervention attendue de François Hollande, et les...

En savoir plus

17/09/2014 Gouvernement

"La confiance en peau de chagrin"

A la Une de la presse française ce matin : la confiance accordée par les députés à Manuel Valls. 269 élus ont choisi de soutenir la politique du Premier ministre. Manuel Valls a...

En savoir plus