Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Mark Zuckerberg: "opération contrition"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Opération antiterroriste au Burkina Faso : 3 "présumés jihadistes" abattus

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan banlieue en France : Macron annonce une "nouvelle méthode"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mai 68 revisité à travers ses affiches

En savoir plus

FOCUS

France : les nouveaux partis politiques sur les bancs de l'école

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Entre les États-Unis et l'Iran, "le fossé"

En savoir plus

L’invité du jour

Roland Lehoucq : "On peut pratiquer les sciences en analysant Star Wars"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

France : nouvelle journée de grève des fonctionnaires

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Italie, année zéro ?"

En savoir plus

Asie - pacifique

Yoshihiko Noda officiellement nommé Premier ministre par le Parlement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/08/2011

Au lendemain de sa nomination à la tête du Parti démocrate du Japon (PDJ), l'ex-ministre des Finances Yoshihiko Noda a été élu mardi à la tête du gouvernement par la Chambre des députés. Il remplace Naoto Kan, démissionnaire.

AFP - L'ex ministre des Finances Yoshihiko Noda, partisan de la rigueur budgétaire, a été élu mardi au poste de Premier ministre du Japon par le Parlement, en remplacement de Naoto Kan, démissionnaire.

M. Noda, 54 ans, a obtenu 308 voix sur un total de 475 suffrages exprimés à la toute-puissante Chambre des députés, contrôlée par le Parti Démocrate du Japon (PDJ) au pouvoir.

Un deuxième vote doit ensuite intervenir au Sénat, contrôlé lui par l'opposition conservatrice mais, selon la Constitution, le dernier mot revient aux députés.

M. Noda avait été élu lundi président du PDJ, formation de centre-gauche au pouvoir depuis deux ans et, à ce titre, il était assuré de décrocher le poste suprême auprès du Parlement.

M. Kan et son gouvernement, au plus bas dans les sondages, avaient démissionné collectivement dans la matinée.

Le Premier ministre sortant était très critiqué pour sa gestion du séisme et du tsunami du 11 mars et de l'accident nucléaire qui a suivi à la centrale de Fukushima.

Première publication : 30/08/2011

  • JAPON

    "Yoshihiko Noda est prêt à mener une politique budgétaire rigoureuse"

    En savoir plus

  • JAPON

    Le ministre des Finances, Yoshihiko Noda, désigné à la tête du gouvernement

    En savoir plus

  • JAPON

    Le Premier ministre Naoto Kan annonce sa démission

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)