Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

POLITIQUE

"La réintégration de l’Iran dans la politique mondiale est nécessaire"

En savoir plus

POLITIQUE

"Marine Le Pen incarne un parti résolument anti-libéral de droite"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

Asie - pacifique

Yoshihiko Noda officiellement nommé Premier ministre par le Parlement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/08/2011

Au lendemain de sa nomination à la tête du Parti démocrate du Japon (PDJ), l'ex-ministre des Finances Yoshihiko Noda a été élu mardi à la tête du gouvernement par la Chambre des députés. Il remplace Naoto Kan, démissionnaire.

AFP - L'ex ministre des Finances Yoshihiko Noda, partisan de la rigueur budgétaire, a été élu mardi au poste de Premier ministre du Japon par le Parlement, en remplacement de Naoto Kan, démissionnaire.

M. Noda, 54 ans, a obtenu 308 voix sur un total de 475 suffrages exprimés à la toute-puissante Chambre des députés, contrôlée par le Parti Démocrate du Japon (PDJ) au pouvoir.

Un deuxième vote doit ensuite intervenir au Sénat, contrôlé lui par l'opposition conservatrice mais, selon la Constitution, le dernier mot revient aux députés.

M. Noda avait été élu lundi président du PDJ, formation de centre-gauche au pouvoir depuis deux ans et, à ce titre, il était assuré de décrocher le poste suprême auprès du Parlement.

M. Kan et son gouvernement, au plus bas dans les sondages, avaient démissionné collectivement dans la matinée.

Le Premier ministre sortant était très critiqué pour sa gestion du séisme et du tsunami du 11 mars et de l'accident nucléaire qui a suivi à la centrale de Fukushima.

Première publication : 30/08/2011

  • JAPON

    "Yoshihiko Noda est prêt à mener une politique budgétaire rigoureuse"

    En savoir plus

  • JAPON

    Le ministre des Finances, Yoshihiko Noda, désigné à la tête du gouvernement

    En savoir plus

  • JAPON

    Le Premier ministre Naoto Kan annonce sa démission

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)