Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Soudan du Sud : Les ravages psychologiques de la guerre

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Blocus pour Theo" : le jeu du Front National ?

En savoir plus

FOCUS

Salon de l'armement à Abu Dhabi : les dépenses militaires n'ont jamais été aussi élevées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Lion", une incroyable histoire vraie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ould Abdel Aziz : "En six heures, j’ai convaincu Jammeh de quitter le pouvoir"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vive les pizzas à l'ananas !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le bénéfice net de PSA a quasi doublé en 2016

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bayrou, Macron, l'empire du milieu"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vidéos de violences dans le Kasaï : la RDC ouvre une enquête

En savoir plus

FRANCE

Catherine Pégard succède à Jean-Jacques Aillagon à Versailles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2011

Ancienne journaliste puis conseillère de Nicolas Sarkozy, Catherine Pégard (photo) a été nommée en Conseil des ministres à la présidence du château et du domaine de Versailles. Elle remplace à ce poste Jean-Jacques Aillagon.

AFP - Catherine Pégard, conseillère de Nicolas Sarkozy, a été nommée mercredi en Conseil des ministres à la présidence du Château de Versailles, où elle succède à l'ex-ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, selon le compte rendu du Conseil publié par l'Elysée.

Ancienne journaliste, âgée de 57 ans, Catherine Pégard est nommée "présidente de l'établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles", selon le texte du communiqué.

Informé lundi par l'Elysée qu'il allait devoir prendre sa retraite le jour de ses 65 ans, M. Aillagon, né le 2 octobre 1946, a prévenu l'ensemble du personnel de l'établissement public qu'il partirait prochainement, dans une note transmise ensuite à la presse. Son mandat prendra fin dans un mois.

Pour les présidents d'établissements publics, l'âge de la retraite est fixé à 65 ans, sauf dérogation.

Pour maintenir M. Aillagon à la tête du château de Versailles, il aurait fallu modifier les statuts de l'établissement public par un décret en Conseil d'Etat introduisant une exception à cette limite d'âge, avait-on indiqué à l'Elysée. Cette option n'a pas été retenue.

Certaines personnalités du monde culturel ont bénéficié récemment de dérogations à l'âge légal de la retraite. C'est le cas notamment de Jean-Paul Cluzel qui avait 63 ans lorsqu'il a été nommé en janvier dernier pour cinq ans président du nouvel établissement public du Grand Palais.
 

Première publication : 31/08/2011

  • PATRIMOINE

    Versailles, son parc, son château... et bientôt son hôtel de charme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)