Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

FRANCE

Catherine Pégard succède à Jean-Jacques Aillagon à Versailles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2011

Ancienne journaliste puis conseillère de Nicolas Sarkozy, Catherine Pégard (photo) a été nommée en Conseil des ministres à la présidence du château et du domaine de Versailles. Elle remplace à ce poste Jean-Jacques Aillagon.

AFP - Catherine Pégard, conseillère de Nicolas Sarkozy, a été nommée mercredi en Conseil des ministres à la présidence du Château de Versailles, où elle succède à l'ex-ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, selon le compte rendu du Conseil publié par l'Elysée.

Ancienne journaliste, âgée de 57 ans, Catherine Pégard est nommée "présidente de l'établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles", selon le texte du communiqué.

Informé lundi par l'Elysée qu'il allait devoir prendre sa retraite le jour de ses 65 ans, M. Aillagon, né le 2 octobre 1946, a prévenu l'ensemble du personnel de l'établissement public qu'il partirait prochainement, dans une note transmise ensuite à la presse. Son mandat prendra fin dans un mois.

Pour les présidents d'établissements publics, l'âge de la retraite est fixé à 65 ans, sauf dérogation.

Pour maintenir M. Aillagon à la tête du château de Versailles, il aurait fallu modifier les statuts de l'établissement public par un décret en Conseil d'Etat introduisant une exception à cette limite d'âge, avait-on indiqué à l'Elysée. Cette option n'a pas été retenue.

Certaines personnalités du monde culturel ont bénéficié récemment de dérogations à l'âge légal de la retraite. C'est le cas notamment de Jean-Paul Cluzel qui avait 63 ans lorsqu'il a été nommé en janvier dernier pour cinq ans président du nouvel établissement public du Grand Palais.
 

Première publication : 31/08/2011

  • PATRIMOINE

    Versailles, son parc, son château... et bientôt son hôtel de charme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)