Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar, l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

FRANCE

Catherine Pégard succède à Jean-Jacques Aillagon à Versailles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2011

Ancienne journaliste puis conseillère de Nicolas Sarkozy, Catherine Pégard (photo) a été nommée en Conseil des ministres à la présidence du château et du domaine de Versailles. Elle remplace à ce poste Jean-Jacques Aillagon.

AFP - Catherine Pégard, conseillère de Nicolas Sarkozy, a été nommée mercredi en Conseil des ministres à la présidence du Château de Versailles, où elle succède à l'ex-ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, selon le compte rendu du Conseil publié par l'Elysée.

Ancienne journaliste, âgée de 57 ans, Catherine Pégard est nommée "présidente de l'établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles", selon le texte du communiqué.

Informé lundi par l'Elysée qu'il allait devoir prendre sa retraite le jour de ses 65 ans, M. Aillagon, né le 2 octobre 1946, a prévenu l'ensemble du personnel de l'établissement public qu'il partirait prochainement, dans une note transmise ensuite à la presse. Son mandat prendra fin dans un mois.

Pour les présidents d'établissements publics, l'âge de la retraite est fixé à 65 ans, sauf dérogation.

Pour maintenir M. Aillagon à la tête du château de Versailles, il aurait fallu modifier les statuts de l'établissement public par un décret en Conseil d'Etat introduisant une exception à cette limite d'âge, avait-on indiqué à l'Elysée. Cette option n'a pas été retenue.

Certaines personnalités du monde culturel ont bénéficié récemment de dérogations à l'âge légal de la retraite. C'est le cas notamment de Jean-Paul Cluzel qui avait 63 ans lorsqu'il a été nommé en janvier dernier pour cinq ans président du nouvel établissement public du Grand Palais.
 

Première publication : 31/08/2011

  • PATRIMOINE

    Versailles, son parc, son château... et bientôt son hôtel de charme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)