Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Grande-Bretagne : les oubliés de la génération Windrush

En savoir plus

L’invité du jour

"L’Europe a un rôle à jouer dans la défense des éléphants"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

"Fair play financier" : le PSG passe son grand oral

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Universités : le ras-le-bol des antibloqueurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : l'opposition manifeste contre le projet de réforme électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manifestations en France : la guerre des chiffres

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Autocars : quand la grève à la SNCF fait recette

En savoir plus

LE DÉBAT

Réformes en France : vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

POLITIQUE

Visite de Macron à Washington : que peut-il espérer de sa rencontre avec Trump ?

En savoir plus

Afrique

Un avion britannique achemine des avoirs libyens à Tripoli

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2011

Un avion de la Royal Air Force s'est envolé pour la Libye avec, à son bord, 280 millions de dinars en liquide. Une somme qui correspond à une partie des 1,8 milliard de dinars d'avoirs libyens récemment débloqués par le Royaume-Uni.

AFP - Un avion de la Royal Air Force a décollé mercredi pour acheminer en Libye une première tranche de 212 millions de dollars (280 millions de dinars libyens) sur les 1,6 milliard de dollars d'avoirs libyens détenus par Londres et débloqués mardi par les Nations unies, a annoncé une source gouvernementale.

Les billets, imprimés au Royaume Uni, seront utilisables par les banques, y compris pour approvisionner les distributeurs, dans les heures qui suivent l'arrivée plus tard dans la journée de l'avion de la Royal Air Force.

Cet argent devrait permettre de payer les fonctionnaires pour la fête de l'Aïd qui marque la fin du ramadan, a ajouté cette source.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé mardi Londres à débloquer 1,6 milliard de dollars d'avoirs libyens gelés (1,86 milliard de dinars libyens) afin d'apporter une aide humanitaire à Tripoli.

Cette décision "représente un autre pas important vers l'attribution d'une aide nécessaire au peuple libyen", avait indiqué mardi le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague dans un communiqué diffusé au siège de l'ONU à New York.

"Cet argent, gelé en Grande-Bretagne après les sanctions imposées par l'ONU, servira à combler des besoins humanitaires urgents, à apporter de la confiance au secteur bancaire, à payer les salaires des fonctionnaires dans des secteurs clé et à libérer des liquidités dans l'économie", a-t-il ajouté.

Le régime du colonel Kadhafi avait fait imprimer l'équivalent d'un milliard d'euros en dinars au Royaume-Uni par la société De La Rue, mais le gouvernement britannique avait bloqué l'envoi des billets fin février, au moment où les pressions sur le dirigeant libyen pour qu'il cesse de réprimer son peuple grandissaient.

L'envoi de l'argent en Libye intervient à la veille d'une conférence internationale sur la Libye à Paris, à laquelle une soixantaine de délégations sont attendues.

Première publication : 31/08/2011

  • LIBYE - REPORTAGE

    La forteresse du colonel Kadhafi, nouvelle attraction touristique de Tripoli

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le CNT lance un ultimatum aux derniers fidèles du clan Kadhafi

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'ONU autorise Londres à débloquer 1,6 milliard de dollars d'avoirs libyens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)