Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Montebourg : la France "ne peut plus se laisser faire" face à l'Allemagne

    En savoir plus

  • Vidéo : destruction de la maison d'un membre du Hamas à Hébron

    En savoir plus

  • À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

Afrique

Un avion britannique achemine des avoirs libyens à Tripoli

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2011

Un avion de la Royal Air Force s'est envolé pour la Libye avec, à son bord, 280 millions de dinars en liquide. Une somme qui correspond à une partie des 1,8 milliard de dinars d'avoirs libyens récemment débloqués par le Royaume-Uni.

AFP - Un avion de la Royal Air Force a décollé mercredi pour acheminer en Libye une première tranche de 212 millions de dollars (280 millions de dinars libyens) sur les 1,6 milliard de dollars d'avoirs libyens détenus par Londres et débloqués mardi par les Nations unies, a annoncé une source gouvernementale.

Les billets, imprimés au Royaume Uni, seront utilisables par les banques, y compris pour approvisionner les distributeurs, dans les heures qui suivent l'arrivée plus tard dans la journée de l'avion de la Royal Air Force.

Cet argent devrait permettre de payer les fonctionnaires pour la fête de l'Aïd qui marque la fin du ramadan, a ajouté cette source.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé mardi Londres à débloquer 1,6 milliard de dollars d'avoirs libyens gelés (1,86 milliard de dinars libyens) afin d'apporter une aide humanitaire à Tripoli.

Cette décision "représente un autre pas important vers l'attribution d'une aide nécessaire au peuple libyen", avait indiqué mardi le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague dans un communiqué diffusé au siège de l'ONU à New York.

"Cet argent, gelé en Grande-Bretagne après les sanctions imposées par l'ONU, servira à combler des besoins humanitaires urgents, à apporter de la confiance au secteur bancaire, à payer les salaires des fonctionnaires dans des secteurs clé et à libérer des liquidités dans l'économie", a-t-il ajouté.

Le régime du colonel Kadhafi avait fait imprimer l'équivalent d'un milliard d'euros en dinars au Royaume-Uni par la société De La Rue, mais le gouvernement britannique avait bloqué l'envoi des billets fin février, au moment où les pressions sur le dirigeant libyen pour qu'il cesse de réprimer son peuple grandissaient.

L'envoi de l'argent en Libye intervient à la veille d'une conférence internationale sur la Libye à Paris, à laquelle une soixantaine de délégations sont attendues.

Première publication : 31/08/2011

  • LIBYE - REPORTAGE

    La forteresse du colonel Kadhafi, nouvelle attraction touristique de Tripoli

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le CNT lance un ultimatum aux derniers fidèles du clan Kadhafi

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'ONU autorise Londres à débloquer 1,6 milliard de dollars d'avoirs libyens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)