Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Afrique

Un avion britannique achemine des avoirs libyens à Tripoli

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2011

Un avion de la Royal Air Force s'est envolé pour la Libye avec, à son bord, 280 millions de dinars en liquide. Une somme qui correspond à une partie des 1,8 milliard de dinars d'avoirs libyens récemment débloqués par le Royaume-Uni.

AFP - Un avion de la Royal Air Force a décollé mercredi pour acheminer en Libye une première tranche de 212 millions de dollars (280 millions de dinars libyens) sur les 1,6 milliard de dollars d'avoirs libyens détenus par Londres et débloqués mardi par les Nations unies, a annoncé une source gouvernementale.

Les billets, imprimés au Royaume Uni, seront utilisables par les banques, y compris pour approvisionner les distributeurs, dans les heures qui suivent l'arrivée plus tard dans la journée de l'avion de la Royal Air Force.

Cet argent devrait permettre de payer les fonctionnaires pour la fête de l'Aïd qui marque la fin du ramadan, a ajouté cette source.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé mardi Londres à débloquer 1,6 milliard de dollars d'avoirs libyens gelés (1,86 milliard de dinars libyens) afin d'apporter une aide humanitaire à Tripoli.

Cette décision "représente un autre pas important vers l'attribution d'une aide nécessaire au peuple libyen", avait indiqué mardi le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague dans un communiqué diffusé au siège de l'ONU à New York.

"Cet argent, gelé en Grande-Bretagne après les sanctions imposées par l'ONU, servira à combler des besoins humanitaires urgents, à apporter de la confiance au secteur bancaire, à payer les salaires des fonctionnaires dans des secteurs clé et à libérer des liquidités dans l'économie", a-t-il ajouté.

Le régime du colonel Kadhafi avait fait imprimer l'équivalent d'un milliard d'euros en dinars au Royaume-Uni par la société De La Rue, mais le gouvernement britannique avait bloqué l'envoi des billets fin février, au moment où les pressions sur le dirigeant libyen pour qu'il cesse de réprimer son peuple grandissaient.

L'envoi de l'argent en Libye intervient à la veille d'une conférence internationale sur la Libye à Paris, à laquelle une soixantaine de délégations sont attendues.

Première publication : 31/08/2011

  • LIBYE - REPORTAGE

    La forteresse du colonel Kadhafi, nouvelle attraction touristique de Tripoli

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le CNT lance un ultimatum aux derniers fidèles du clan Kadhafi

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'ONU autorise Londres à débloquer 1,6 milliard de dollars d'avoirs libyens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)