Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

Afrique

L'ONU autorise Londres à débloquer 1,6 milliard de dollars d'avoirs libyens

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2011

Après avoir obtenu le vote de la Chine, le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé le Royaume-Uni à lever 1,6 milliard de dollars d'avoirs jusqu'alors gelés. Londres espère ainsi "combler des besoins humanitaires urgents" pour le peuple libyen.

AFP - Le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé mardi Londres à débloquer 1,6 milliard de dollars d'avoirs libyens gelés afin d'apporter une aide humanitaire à Tripoli, a annoncé l'ambassadeur de Grande-Bretagne aux Nations unies.

"Encore beaucoup d'argent libyen bloqué"

Le comité des sanctions du Conseil de sécurité à donné son feu vert après avoir obtenu l'accord de la Chine, qui jusqu'à présent s'y opposait.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé de son côté a répondre de manière "urgente" à la demande d'aide financière du Conseil national de transition (CNT, l'organe politique de la rébellion libyenne).

En application des sanctions décidées à l'ONU contre le régime de Mouammar Kadhafi, les pays de l'Union européenne et les Etats-Unis ont gelé des milliards d'euros d'avoirs libyens depuis le début de l'année.

Le Conseil de sécurité a accepté jeudi dernier de débloquer 1,5 milliard de dollars d'avoirs libyens gelés dans des banques américaines.

Cependant, l'Allemagne attend toujours le feu vert du Conseil pour débloquer environ un milliard d'euros (1,4 milliard de dollars) d'avoirs libyens gelés, tout comme Paris qui veut libérer quelque cinq milliards d'euros (7,2 milliards de dollars), ont indiqué mardi des diplomates.

L'ambassadeur de Chine à l'ONU, un membre clé du comité des sanctions, a donné son accord après avoir reçu l'aval de Pékin, selon des diplomates.

Le ministre des Affaires étrangères britannique William Hague s'est réjoui de la décision du comité des sanctions sur les avoirs détenus dans son pays.

Cette décision "représente un autre pas important vers l'attribution d'une aide nécessaire au peuple libyen", a déclaré M. Hague dans un communiqué diffusé au siège de l'ONU à New York.

"Cet argent, gelé en Grande-Bretagne après les sanctions imposées par l'ONU, servira à combler des besoins humanitaires urgents, à apporter de la confiance au secteur bancaire, à payer les salaires des fonctionnaires dans des secteurs clé et à libérer des liquidités dans l'économie", a-t-il ajouté.

La Ligue arabe a appelé "l'ONU et les pays concernés à débloquer les avoirs et les biens" de la Libye, selon un communiqué publié dans la nuit de samedi à dimanche au terme d'une réunion extraordinaire des chefs des diplomaties arabes.

Le président du Conseil exécutif du Conseil national de transition (CNT, organe politique de la rébellion libyenne), Mahmoud Gibril, était à la tête de la délégation libyenne présente à la réunion de la Ligue arabe.

Le numéro deux de la rébellion libyenne a insisté sur le fait que le CNT avait besoin de manière urgente d'une aide financière, mettant en garde contre "une instabilité" en Libye si les rebelles échouaient à rétablir les salaires et les services" dont la population a besoin.

"Environ 60% des habitants de Tripoli manquent d'eau", a indiqué mardi devant le Conseil de sécurité le chef de l'ONU, assurant qu'il était "urgent d'agir" pour aider le peuple libyen.

"Je demande au Conseil de répondre aux requêtes des autorités (libyennes) de transition pour une aide financière", a ajouté Ban Ki-moon dans un message adressé aux gouvernements qui refusent de débloquer les avoirs libyens gelés.

Les rebelles libyens ont appelé mardi les derniers partisans de Mouammar Kadhafi à abandonner leurs fiefs avant samedi alors que les insurgés progressent par l'est et l'ouest vers Syrte, ville d'origine du "Guide" où il aurait pu trouver refuge.

Première publication : 31/08/2011

  • LIBYE - REPORTAGE

    La forteresse du colonel Kadhafi, nouvelle attraction touristique de Tripoli

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le CNT lance un ultimatum aux derniers fidèles du clan Kadhafi

    En savoir plus

  • LIBYE

    Selon l'Otan, Mouammar Kadhafi continue de commander des troupes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)