Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Irak : des milices sunnites aident les Peshmergas à lutter contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : un accord introuvable ? (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : un accord introuvable ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Nigeria souhaite bonne chance à Buhari"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Moriarty, l'alchimie gagnante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mots vides"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Prise d'otage sanglante à Istanbul

En savoir plus

FOCUS

Iran - Oman : avec les contrebandiers du détroit d'Ormuz

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

François Hollande maintient le cap malgré la claque électorale

En savoir plus

Moyen-orient

Reconnaissance d'un État palestinien : Paris redoute un clash diplomatique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/09/2011

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a déclaré craindre "une confrontation diplomatique stérile et dangereuse" ce mois-ci à l'Assemblée générale de l'ONU où les Palestiniens entendent demander la reconnaissance de leur État.

AFP - La France redoute une confrontation diplomatique "stérile et dangereuse" ce mois-ci à l'Assemblée générale de l'ONU, où les Palestiniens ont l'intention de demander la reconnaissance de leur Etat, a déclaré vendredi à Paris le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé.

"La France souhaite que cette échéance soit l'occasion de rouvrir le chemin de la négociation plutôt que de risquer une confrontation diplomatique stérile et dangereuse", a affirmé Alain Juppé devant la conférence annuelle des ambassadeurs de France.

 

Première publication : 02/09/2011

  • FRANCE

    Reconnaissance d'un État palestinien : Sarkozy appelle l'UE à parler d'une seule voix

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    La Ligue arabe va soumettre la demande d'adhésion d'un État palestinien à l'ONU

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Israël dresse une liste de militants pro-palestiniens "indésirables" sur son sol

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)