Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

Moyen-orient

Ankara expulse l'ambassadeur d'Israël

©

Vidéo par Alice DARFEUILLE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2011

La Turquie annonce l'expulsion de l'ambassadeur d'Israël. Ankara reproche à l'État hébreu de n'avoir toujours pas présenté ses excuses suite au raid israélien sur la flottille pour Gaza en mai 2010 qui avait coûté la vie à neuf Turcs.

AFP - Expulsion de l'ambassadeur israélien, suspension des accords militaires, saisine de la Cour internationale de Justice: la Turquie a pris vendredi des mesures de rétorsion contre Israël qui refuse de s'excuser après le raid qui a coûté la vie à neuf Turcs en 2010.

"A ce stade, nous prenons les mesures suivantes: les relations entre la Turquie et Israël sont ramenées au niveau de deuxième secrétaire (d'ambassade). Tous les responsables ayant un rang supérieur à celui de deuxième secrétaire, comme l'ambassadeur, rentreront dans leur pays avant mercredi", a déclaré le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu.

Ankara a également suspendu l'ensemble de ses accords militaires avec Israël.

Au total, la Turquie a pris cinq mesures pour protester contre le refus d'Israël d'accéder à ses demandes après le raid israélien contre une flottille cherchant à briser le blocus imposé à Israël sur la bande de Gaza, qui avait coûté la vie à neuf Turcs.

"En tant que pays avec la plus longue côte maritime en Méditerranée, la Turquie prendra toutes les précautions qu'elle estime nécessaires pour la sécurité de la navigation maritime dans l'est de la Méditerranée", a ajouté M. Davutoglu, sans donner plus de précisions.

Le chef de la diplomatie turque a également annoncé la saisine de la Cour internationale de justice de la Haye "pour examiner (la légalité) du blocus mis en place par Israël sur Gaza depuis le 31 mai 2010".

Critiquant les "actions illégales" d'Israël, le ministre turc souligne que les relations entre les deux pays "ne se normaliseront pas tant que ces conditions ne seront pas remplies".

"Le temps est venu pour Israël de payer le prix pour ces actions illégales", a-t-il dit.

En réponse, Israël a indiqué examiner sa réponse à la décision d'Ankara. Le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu "tient des consultations" pour décider de la réponse et de sa formulation, a expliqué un haut responsable sous couvert de l'anonymat.

La Turquie avait annoncé début septembre qu'elle mettrait en oeuvre son "plan B" de sanctions contre Israël si ce pays s'obtinait à ne pas s'excuser à la suite du raid.

Cette crise a fait l'objet d'un rapport de l'ONU qui souligne que l'opération de la marine israélienne était "excessive", mais reconnaît la légalité du blocus naval.

Vendredi, le président turc Abdullah Gül a fustigé ce rapport comme "nul et non avenu" et mis en garde Israël: "la Turquie pourrait envisager d'autres mesures dans le futur".

Pour sa part, Israël, qui avait plutôt bien accueilli le rapport, avait déclaré qu'elle en accepterait les conclusions avec des "réserves ponctuelles".

La publication de ce rapport avait déjà été reportée plusieurs fois cette année afin de permettre à Israël et la Turquie de réduire leurs divergences.

Après le raid qui s'était déroulé dans les eaux internationales, la Turquie avait rappelé son ambassadeur à Tel-Aviv et assuré que les relations bilatérales ne seraient "plus jamais les mêmes", tout en exigeant des excuses.

Israël s'est dit prêt à exprimer ses regrets et à verser des fonds "à titre humanitaire" aux parents des victimes mais a refusé de présenter ses excuses pour ne pas exposer ses soldats à des poursuites judiciaires.

Assaut de Tsahal contre la flottille d'aide pour Gaza

Première publication : 02/09/2011

  • PROCHE-ORIENT

    L'ONU juge "excessif" le raid israélien sur la flottille pour Gaza

    En savoir plus

  • FLOTTILLE POUR GAZA

    Le "Dignité al-Karama" a été arraisonné par la marine israélienne

    En savoir plus

  • ISRAËL

    La commission d'enquête sur la "flottille de la paix" rend son rapport préliminaire

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)