Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Moyen-orient

Ban Ki-moon appelle la Turquie et Israël à la réconciliation

Vidéo par Alice DARFEUILLE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2011

Le secrétaire général de l'ONU s'inquiète de l'évolution des relations entre la Turquie et Israël. Ankara, qui exige des excuses pour le raid où neuf Turcs ont été tués en 2010, a haussé le ton vendredi en expulsant l'ambassadeur de l'État hébreux.

AFP - Les mesures de rétorsion prises par la Turquie à l'encontre d'Israël qui refuse de s'excuser pour le raid où neuf Turcs ont été tués en 2010 inquiètent la communauté internationale et le secrétaire général de l'ONU a appelé samedi les deux pays à la réconciliation.

"J'espère sincèrement qu'Israël et la Turquie vont améliorer leurs relations", a déclaré Ban Ki-moon à des journalistes à Camberra au lendemain de l'annonce par Ankara de l'expulsion de l'ambassadeur d'Israël et d'une suspension de ses accords militaires avec l'Etat hébreu.

Israël et la Turquie "sont deux pays très importants dans la région et l'amélioration de leurs relations (...) sera très importante" pour toutes les questions du Proche-Orient, "y compris le processus de paix", a ajouté le secrétaire général.

La Turquie a annoncé vendredi qu'elle allait mettre en oeuvre cinq mesures de rétorsion contre Israël pour sanctionner son refus de s'excuser pour le raid mené en mai 2010 par des commandos israéliens contre une flotille d'aide humanitaire à destination de Gaza, qui avait coûté la vie à neuf Turcs.

Celles-ci comprennent également la saisine de la Cour internationale de justice de la Haye pour examiner la légalité du blocus mis en place par Israël sur Gaza.

Ankara a pris ces mesures après la publication jeudi d'un rapport d'enquête commandité par l'ONU estimant que l'armée israélienne avait eu recours à une force "excessive et déraisonnable" contre la flotille, mais reconnaissant la légalité du blocus naval mis en place par Israël sur Gaza.

Israël a exprimé des "regrets" mais a refusé de s'excuser pour ce raid.

"Mon seul souhait est qu'ils essaient d'améliorer leurs relations et de faire tout ce qu'ils peuvent pour appliquer les recommandations et les résultats du rapport de ce comité" d'enquête mandaté par l'ONU, a insisté M. Ban.

Vendredi, le président turc Abdullah Gül a fustigé ce rapport comme "nul et non avenu" et mis en garde Israël: "la Turquie pourrait envisager d'autres mesures dans le futur".

Plusieurs capitales occidentales ont également appelé les deux pays à améliorer leurs relations.

"Nous appelons les deux parties à renouveler leurs efforts et à trouver un ensemble de mesures pour parvenir à un compromis", a affirmé une source diplomatique britannique citée samedi par l'agence de presse turque Anatolie.

Rappelant qu'une "amitié ancienne" lie les Etats-Unis tant à Israël qu'à la Turquie, la porte-parole du département d'Etat Victoria Nuland a pour sa part exprimé vendredi les regrets de Washington face à l'échec des deux pays à résoudre leur différend.

"Nous espérons (qu'ils) vont continuer à chercher le moyen d'améliorer leur relation ancienne, et nous allons les encourager tous deux dans ce sens", écrit-elle dans un communiqué.

Depuis la création d'Israël il y a quelque soixante ans, la Turquie a été considérée comme l'ami le plus sûr de l'Etat hébreu dans le monde musulman.

Mais les relations se sont dégradées au cours des dernières années, notamment après l'opération "Plomb Durci" menée par l'armée israélienne à Gaza fin 2008-début 2009, sévèrement critiquée par Ankara.

Le raid de mai 2010 a encore aggravé les tensions, la Turquie rappelant son ambassadeur à Tel-Aviv et assurant que les relations bilatérales ne seraient "plus jamais les mêmes". 
Assaut de Tsahal contre la flottille d'aide pour Gaza

Première publication : 03/09/2011

  • FLOTTILLE POUR GAZA

    Ankara expulse l'ambassadeur d'Israël

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    L'ONU juge "excessif" le raid israélien sur la flottille pour Gaza

    En savoir plus

  • FLOTTILLE POUR GAZA

    Le "Dignité al-Karama" a été arraisonné par la marine israélienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)