Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls veut son "Islam de France"

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le professeur Rollin se rebiffe"

En savoir plus

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes ?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Réformer la France : la recette Sarkozy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ebola : le pire est-il passé ?

En savoir plus

SPORT

Reprise du Calcio, les footballeurs italiens cessent leur grève

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/09/2011

Les joueurs italiens ont mis fin à la "grève du football" entamée la semaine dernière. En cause : la nouvelle convention collective sur laquelle un accord transitoire a été conclu. Ils débuteront leur championnat par la 2e journée, ce week-end.

AFP - Le syndicat des joueurs italiens (AIC) a annoncé officiellement lundi la fin de son mouvement de grève, et la Série A pourra donc débuter vendredi par la 2e journée, après un accord transitoire trouvé avec les présidents de clubs jusque juin 2012.

L'accord prévoit une discussion jusqu'à la fin de la saison sur la nouvelle convention collective, qui n'a toujours pas été signée faute d'un accord sur les joueurs mis à l'écart de l'effectif.

"Ca valait la peine d'avoir un conflit aussi dur, les clubs ont obtenu beaucoup de ce qu'ils voulaient", a déclaré le président de la Série A, Maurizio Beretta. "C'est un accord profondément innovant", a-t-il précisé.

"On va jouer, s'est réjoui de son côté le président de l'AIC, Damiano Tommasi. Et je crois qu'il faut donner acte aux footballeurs italiens de leur bon sens dans cette négociation".

"Si comme le dit Beretta, les clubs ont obtenu beaucoup, cela veut dire qu'il n'y aura pas besoin de discuter tant que ça pour le nouveau contrat qui devra aller au-delà de cet accord provisoire", a ajouté Tommasi.

Les présidents de clubs de 1re division avaient dans un premier temps refusé un accord transitoire, l'avant-veille du coup d'envoi de la saison, et l'AIC avait confirmé sa grève.

La 1re journée avait été annulée les 27 et 28 août, et sera jouée en principe en décembre.

Joueurs et présidents semblent désormais s'entendre sur la taxe de solidarité, un impôt extraordinaire. Les dirigeants veulent que leurs joueurs la payent eux-mêmes (l'impôt est prélevé à la source en Italie), et l'AIC a assuré qu'elle était d'accord. Mais la loi fixant cette taxe n'existe pas encore.

"La taxe de solidarité n'a jamais été un problème", a précisé Tommasi.

Cette grève avait suscité une vague d'indignation en Italie, les joueurs se voyant reprocher leur grève alors qu'ils sont très bien payés, et les présidents encaissant des reproches pour leur entêtement quand l'AIC semblait plus conciliante.

 

Première publication : 05/09/2011

  • FOOTBALL - ITALIE

    Une grève des footballeurs italiens menace la reprise du championnat

    En savoir plus

  • FOOTBALL - LIGA

    Les joueurs espagnols maintiennent leur grève pour la deuxième journée de championnat

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La première journée de Liga reportée en raison d'une grève des joueurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)