Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Afrique

Le procès de Moubarak ajourné après des échauffourées

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/09/2011

La troisième audience du procès d'Hosni Moubarak a été ajournée ce lundi après que des violences ont éclaté entre partisans et adversaire de l'ex-raïs à l'intérieur et autour du tribunal. Le procès doit reprendre mercredi.

REUTERS - Le procès d'Hosni Moubarak a été ajourné lundi soir et reprendra mercredi, rapporte la télévision publique égyptienne au terme d'une journée d'audience émaillée de nombreux incidents.

Des échauffourées ont opposé partisans et adversaires de Moubarak à l'intérieur et hors du tribunal où avait lieu la troisième audience de son procès.

Focus sur les enjeux du procès d'Hosni Moubarak

Hosni Moubarak, qui s'est de nouveau présenté allongé sur une civière, est jugé pour corruption, détournement de fonds publics et meurtre avec préméditation dans le cadre de la répression du mouvement qui a provoqué sa démission en février et fait 840 morts selon un bilan officiel.

Agé de 83 ans, il est le premier dirigeant arabe jugé en personne depuis qu'ont éclaté les révoltes du "printemps arabe" au début de l'année.

Ses fils Alaa et Gamal comparaissent à ses côtés, ainsi que son ancien ministre de l'Intérieur Habib Adli.

Première publication : 05/09/2011

  • ÉGYPTE

    Audition des premiers témoins dans le procès d'Hosni Moubarak

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le procès de Moubarak ajourné au 5 septembre, huis clos décidé

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Ahmed Refaat, juge d’Hosni Moubarak

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)