Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

  • Confusion autour de l'arrestation des trois jihadistes français

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

Afrique

La famine risque de s'aggraver en Somalie sans aide adéquate

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/11/2011

La région de Bay, dans le sud de la Somalie, est la sixième région du pays placée en état de famine par l'ONU. Selon l'Organisation, la crise humanitaire devrait encore progresser au cours des quatre prochains mois en l'absence d'une réponse adaptée.

AFP - Une sixième région en Somalie est désormais frappée par la famine, celle de Bay, dans le sud du pays, à la suite d'une sécheresse d'ampleur exceptionnelle dans toute la Corne de l'Afrique, a annoncé lundi l'ONU.

"Si le niveau actuel de réponse (à la crise humanitaire) continue, la famine devrait encore progresser au cours des quatre prochains mois", a prévenu dans un communiqué le centre d'analyse pour la sécurité alimentaire (FSNAU) de l'ONU.

"Au total, quatre millions de personnes sont en situation de crise en Somalie, dont 750.000 qui risquent la mort dans les quatre prochains mois en l'absence d'une réponse adéquate" en termes d'acheminement d'aide, poursuit cet organisme.

"Des dizaines de milliers de personnes sont déjà mortes, dont plus de la moitié était des enfants", rappelle le FSNAU.

L'état de famine répond à une définition stricte des Nations unies: au moins 20% des foyers confrontés à une grave pénurie alimentaire, 30% de la population en état de grave malnutrition et un taux de mortalité quotidien de 2 sur 10.000 personnes.

La région de Bay, la dernière en date à être déclarée en situation de famine par l'ONU, est contrôlée par les insurgés islamistes shebab, comme la plus grande partie du sud et du centre de la Somalie. Elle inclut notamment la ville de Baidoa, une des principales du pays.

Cinq autres régions ont déjà été jugées en situation de famine par l'ONU depuis juillet: d'abord le Bas Shabelle et le sud de Bakool, toutes deux contiguës à la région de Bay, puis les 400.000 déplacés des camps d'Afgoye, au nord de Mogadiscio, ceux installés dans la capitale somalienne elle-même, et enfin les districts de Balaad et d'Adale dans la région du Moyen Shabelle.

Environ 12,4 millions de personnes vivant dans la Corne de l'Afrique sont frappées par la pire sécheresse depuis des dizaines d'années et a besoin d'aide humanitaire, selon l'ONU.

La Somalie est de loin le pays le plus touché, en raison de la guerre civile qui fait rage depuis 1991. Le conflit a détruit nombre d'infrastructures et rend toujours très difficile l'accès au centre et au sud du pays.

 

Première publication : 05/09/2011

  • FAMINE

    L'Organisation de coopération islamique s'engage à donner 350 millions de dollars à la Somalie

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    L'insécurité, l'autre menace des réfugiés somaliens en proie à la famine

    En savoir plus

  • CRISE ALIMENTAIRE

    L'ONU enquête sur le vol de l'aide humanitaire en Somalie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)