Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ethiopie, Merera Goudina libéré de prison

En savoir plus

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : Le choix de la raison ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : Le choix de la raison ? (1ere partie)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Obiang : "La tentative de coup d'État en Guinée équatoriale a commencé en France"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : les mères courage inspirent les réalisateurs

En savoir plus

FACE À FACE

Emmanuel Macron à Calais : humanité et fermeté ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vaudeville sino-américano-britannique"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Faillite du groupe britannique de BTP Carillion : mais que s'est-il donc passé ?

En savoir plus

Economie

Les places européennes sont stables à l'ouverture

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/09/2011

Les marchés européens ont ouvert à l'équilibre ce mardi après la dégringolade de lundi provoquée par les mauvais chiffres de l'emploi aux États-Unis et la crise de la dette en Europe. La Bourse de Paris perd 0,04%.

AFP - Les Bourses de Londres et de Francfort ont ouvert mardi en très légère hausse, celle de Paris étant stable, après les fortes chutes enregistrées la veille.

A l'ouverture à Londres, l'indice Footsie-100 des principales valeurs gagnait 11,16 points dans les premiers échanges, soit 0,22% par rapport à la clôture de lundi, à 5.113,74 points.

Cet indice avait chuté lundi de 3,58%, entraîné par un plongeon des valeurs bancaires.

La Bourse de Francfort a quant à elle ouvert en légère hausse mardi, après avoir touché la veille son plus bas niveau en plus de deux ans et perdu plus de 5%.

A 07H02 GMT, l'indice Dax des trente valeurs vedettes gagnait 0,53% à 5.273,67 points.

La Bourse de Paris a ouvert presque stable mardi, perdant 0,04%, après avoir lourdement chuté pendant les deux dernières séances, dans un marché toujours déprimé par la faiblesse de l'économie américaine et la persistance de la crise de la dette en zone euro.

Le CAC 40 lâchait 1,25 point à 2.998,29 points. La veille, il avait dégringolé de 4,73%.

 

Première publication : 06/09/2011

  • BOURSES

    Les marchés européens entament la semaine par une nouvelle chute

    En savoir plus

  • BOURSES

    Les marchés terminent la semaine en forte baisse

    En savoir plus

  • BOURSES

    "Contre la panique, il faut un discours simple qu'il s'agit ensuite de répéter"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)