Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

SPORT

1995 : le naufrage de Durban

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/09/2011

Lors de la demi-finale du Mondial-1995 face aux Springboks, les Bleus doivent faire face à une pluie diluvienne mais surtout à la nouvelle et toute jeune République sud-africaine, post-apartheid.

Après un quart de finale rocambolesque remporté contre l’Écosse, le XV de France, entraîné par Pierre Berbizier, retrouve en demi-finales l’Afrique du Sud, pays hôte du Mondial-1995. Sur la pelouse du King’s Park de Durban, détrempée par une pluie diluvienne, les Tricolores doivent faire également face à l’Histoire.

En 1995, l’Afrique du Sud sort à peine de quatre décennies dominées par le régime raciste de l’apartheid. Le charismatique Nelson Mandela, premier président noir élu du pays, veut profiter de l’occasion pour tenter de réconcilier la "nation arc-en-ciel" à travers un sport traditionnellement joué par les Blancs – Chester Williams est le seul joueur noir de la sélection. Une stratégie politique que Clint Eastwood portera à l’écran dans le film "Invictus" (2010) avec Morgan Freeman dans le rôle de "Madiba" Mandela et Matt Damon en François Pienaar, capitaine valeureux des Springboks.

Si le film ne s’attarde pas sur cette demi-finale, elle n’en demeure pas moins une rencontre incroyable, où les Bleus sont passés à quinze centimètres de l’exploit. À la fin du temps réglementaire, le XV de France accuse quatre points de retard sur les Sud-Africains (19-15). Dans un mouvement de la dernière chance, le troisième ligne d’Agen, Abdelatif Benazzi rattrappe une chandelle de Thierry Lacroix et enfonce les lignes adversaires de son mètre quatre-vingt-dix-sept. Ballon à la main, il tend le bras. Ce sera trop court. L'action et le temps s'arrêtent à quinze centimètres de la finale. Les Bleus se consoleront en battant les Anglais pour la troisième place. Les Sud-Africains, eux, s’en iront défier les All Blacks néo-zélandais de Jonah Lomu en finale, qu’ils battront pour le plus grand bonheur de la jeune République sud-africaine.

Douche sud-africaine (1995)



 

Première publication : 08/09/2011

COMMENTAIRE(S)