Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

SPORT

1995 : le naufrage de Durban

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/09/2011

Lors de la demi-finale du Mondial-1995 face aux Springboks, les Bleus doivent faire face à une pluie diluvienne mais surtout à la nouvelle et toute jeune République sud-africaine, post-apartheid.

Après un quart de finale rocambolesque remporté contre l’Écosse, le XV de France, entraîné par Pierre Berbizier, retrouve en demi-finales l’Afrique du Sud, pays hôte du Mondial-1995. Sur la pelouse du King’s Park de Durban, détrempée par une pluie diluvienne, les Tricolores doivent faire également face à l’Histoire.

En 1995, l’Afrique du Sud sort à peine de quatre décennies dominées par le régime raciste de l’apartheid. Le charismatique Nelson Mandela, premier président noir élu du pays, veut profiter de l’occasion pour tenter de réconcilier la "nation arc-en-ciel" à travers un sport traditionnellement joué par les Blancs – Chester Williams est le seul joueur noir de la sélection. Une stratégie politique que Clint Eastwood portera à l’écran dans le film "Invictus" (2010) avec Morgan Freeman dans le rôle de "Madiba" Mandela et Matt Damon en François Pienaar, capitaine valeureux des Springboks.

Si le film ne s’attarde pas sur cette demi-finale, elle n’en demeure pas moins une rencontre incroyable, où les Bleus sont passés à quinze centimètres de l’exploit. À la fin du temps réglementaire, le XV de France accuse quatre points de retard sur les Sud-Africains (19-15). Dans un mouvement de la dernière chance, le troisième ligne d’Agen, Abdelatif Benazzi rattrappe une chandelle de Thierry Lacroix et enfonce les lignes adversaires de son mètre quatre-vingt-dix-sept. Ballon à la main, il tend le bras. Ce sera trop court. L'action et le temps s'arrêtent à quinze centimètres de la finale. Les Bleus se consoleront en battant les Anglais pour la troisième place. Les Sud-Africains, eux, s’en iront défier les All Blacks néo-zélandais de Jonah Lomu en finale, qu’ils battront pour le plus grand bonheur de la jeune République sud-africaine.

Douche sud-africaine (1995)



 

Première publication : 08/09/2011

COMMENTAIRE(S)