Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Valls : opération séduction

En savoir plus

  • Naufrage d’un ferry en Corée du Sud : deux morts et plusieurs centaines de disparus

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • Obama à Poutine : les insurgés de l’est de l’Ukraine doivent poser les armes

    En savoir plus

  • Michel Foucher : "Dans l'Est, les gens se sentent ukrainiens"

    En savoir plus

SPORT

1995 : le naufrage de Durban

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/09/2011

Lors de la demi-finale du Mondial-1995 face aux Springboks, les Bleus doivent faire face à une pluie diluvienne mais surtout à la nouvelle et toute jeune République sud-africaine, post-apartheid.

Après un quart de finale rocambolesque remporté contre l’Écosse, le XV de France, entraîné par Pierre Berbizier, retrouve en demi-finales l’Afrique du Sud, pays hôte du Mondial-1995. Sur la pelouse du King’s Park de Durban, détrempée par une pluie diluvienne, les Tricolores doivent faire également face à l’Histoire.

En 1995, l’Afrique du Sud sort à peine de quatre décennies dominées par le régime raciste de l’apartheid. Le charismatique Nelson Mandela, premier président noir élu du pays, veut profiter de l’occasion pour tenter de réconcilier la "nation arc-en-ciel" à travers un sport traditionnellement joué par les Blancs – Chester Williams est le seul joueur noir de la sélection. Une stratégie politique que Clint Eastwood portera à l’écran dans le film "Invictus" (2010) avec Morgan Freeman dans le rôle de "Madiba" Mandela et Matt Damon en François Pienaar, capitaine valeureux des Springboks.

Si le film ne s’attarde pas sur cette demi-finale, elle n’en demeure pas moins une rencontre incroyable, où les Bleus sont passés à quinze centimètres de l’exploit. À la fin du temps réglementaire, le XV de France accuse quatre points de retard sur les Sud-Africains (19-15). Dans un mouvement de la dernière chance, le troisième ligne d’Agen, Abdelatif Benazzi rattrappe une chandelle de Thierry Lacroix et enfonce les lignes adversaires de son mètre quatre-vingt-dix-sept. Ballon à la main, il tend le bras. Ce sera trop court. L'action et le temps s'arrêtent à quinze centimètres de la finale. Les Bleus se consoleront en battant les Anglais pour la troisième place. Les Sud-Africains, eux, s’en iront défier les All Blacks néo-zélandais de Jonah Lomu en finale, qu’ils battront pour le plus grand bonheur de la jeune République sud-africaine.

Douche sud-africaine (1995)



 

Première publication : 08/09/2011

Comments

COMMENTAIRE(S)